Archives par étiquette : bibliothèques

À Liège ou ailleurs, « il n’y a pas de mauvais livres »…

Un coup de cœur du Carnet

Jean-Jacques MESSIAEN, Lecture pour tous. Une histoire des initiatives de la Province de Liège en matière de lecture publique, Préface de Jean-François Füeg, Éditions de la Province de Liège, 2021, 194 p., 20 €, ISBN : 9782390101604

messiaen lecture pour tousPromulguée le 17 octobre 1921, la loi Destrée sur les bibliothèques publiques marquait un moment fort de la politique culturelle dans notre pays. Plus que la reconnaissance d’un lieu symbolique, c’était un service destiné au plus grand nombre que cette disposition légale instituait : offrir à toutes et tous l’accès à la lecture, afin de favoriser le développement intellectuel de toutes les catégories sociales. Aiguillonné sur sa droite quant au choix des ouvrages à mettre dans les mains du peuple, Destrée eut cette réplique fulgurante : « Pour l’État, il n’y a pas de mauvais livres ». Le tenant du Parti ouvrier belge refusait d’orienter les choix des usagers selon une doxa, une idéologie, fût-ce celle de son propre parti. Au contraire, il faisait confiance aux individus dont il était persuadé que, confrontés au plus grand nombre possible de sources divergentes, ils sauraient exercer leur esprit critique. En cela, il créait le profil, peut-être idéalisé, en tout cas fondamentalement vertueux et positif, du Lecteur, au dévoué service duquel il mettait les bibliothécaires… Continuer la lecture

Soutien à la chaine du livre : une enveloppe d’un million d’euros pour des achats de livres

librairie

Comme tous les secteurs de la culture, la chaine du livre a gravement souffert de la crise sanitaire et du confinement. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de différentes mesures de soutien, dont une enveloppe d’un million d’euros pour des achats de livres en faveur des bibliothèques publiques et des publics éloignés de la lecture (via les CPAS). Prévue initialement jusqu’au 30 novembre, la mesure sera d’application du 1er novembre au 31 décembre 2020. En voici les modalités concrètes. Continuer la lecture

Le livre se porte bien en bibliothèque

Ce jeudi 16 janvier, le Service de la lecture publique a présenté les chiffres-clés du secteur des bibliothèques. Une étude basée sur les statistiques rendues par les bibliothèques de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour l’année 2017. D’où il ressort que le prêt de livres connait un bel engouement. Continuer la lecture

Retarder la narration peut faire mourir

Un coup de coeur du Carnet

Emmanuel RÉGNIEZ, Notre Château, Le Tripode, 2016, 160 p., 15 €

regniezL’actualité littéraire fatigue. Biopics pseudo-sulfureux, autofictions écrites avec les pieds, tyrannie du « sujet ». Heureusement, il reste des écrivains qui se fichent de la mode, et qui nous offrent des bijoux. « Prétendons qu’il y a un chemin pour traverser le miroir et passer dans la maison de l’au-delà ».

« C’est à 11h03, le samedi 2 avril, que l’on a sonné à la porte de Notre Château. C’était extraordinaire. Cela n’arrive jamais. On ne sonne pas chez nous. On ne sonne jamais à la porte de Notre Château. » C’est sur ce bref et appétissant prologue que s’ouvre le premier roman d’Emmanuel Régniez, une mécanique littéraire de précision en trois parties – les deux premières constituées de dix chapitres, la troisième de treize. Nous reviendrons à l’importance du rythme dans Notre Château. Continuer la lecture