Archives par étiquette : Charleroi

La nuit je mens

Ben CHOQUET, Le dernier truand, Kennes, 2022, 396 p., 19,90 € / ePub : 14,99 €, ISBN : 9782380751437

choquet le dernier truandDepuis la mort de sa fille, Tuco, un ancien flic recyclé en détective privé, n’est plus que l’ombre de lui-même. Ses journées sont rythmées par l’alcool et les histoires sans lendemain. Cette fausse quiétude est interrompue par la mort subite de son père, dit le Colonel. Bien qu’il ait coupé les ponts avec lui, Tuco se rend à son enterrement. Vu la longue carrière dans l’armée du paternel, de nombreuses personnes y sont présentes. Tuco refuse l’héritage, au profit de sa sœur Sophie. Toutefois, dans la nuit qui suit l’enterrement, il est enlevé et séquestré par des molosses masqués. Il parvient à s’échapper, grâce à une condition physique jamais prise en défaut. Les morts qui s’accumulent sur sa route se volatilisent aussi vite qu’ils sont apparus. Un carnet laissé par son père et ne contenant que deux inscriptions étranges s’invite dans l’histoire. Pourquoi le Colonel lègue-t-il ce carnet à son fils ? Est-il vraiment mort d’une crise cardiaque ou est-ce un meurtre déguisé ? Et qui sont ces mystérieux hommes qui pourchassent à présent Tuco ? Continuer la lecture

Italie-Belgique : 1-1

Lorenzo CECCHI,Comme un tango, préface Patrick Delperdange, Traverse, 2021, 285 p., 20 €, ISBN : 978-2-93078-339-0  

cecchi comme un tangoLes auteurs belges francophones issus des familles italiennes qui ont émigré en Belgique à la moitié du 20e siècle ont marqué notre patrimoine littéraire d’une empreinte forte. Ils nous ont donné des œuvres qui font désormais partie de notre bien commun et dont la valeur n’est plus à démontrer. Lorenzo Cecchi est au nombre de ceux-ci et le dixième ouvrage qu’il nous livre aujourd’hui, qui comporte deux parties distinctes,  y apporte une note spécifique. Continuer la lecture

Au pays de l’art noir…

Nicole THIRY, Mea culpa, Murmure des soirs, 2021, 326 p., 20 €, ISBN : 978-2-930657-66-0

Le Pays noir et sang

thiry mea culpaCharleroi, dès les premières pages, est renvoyé aux clichés noirs et blancs, noirs surtout, dont il tente d’émerger. Un meurtre. Ou, plutôt, un triple meurtre. Une abomination. Une sculpture a été abandonnée, un « assemblage » artistique composé à partir des fragments de trois cadavres dépecés, étripés : Continuer la lecture

Eau à la bouche et mise en bière !

Francis GROFF, Morts sur la Sambre, Weyrich, coll. « Noir Corbeau », 2019, 276 p., 19 € / ePub : 14.99 €, ISBN : 978-2-87489-532-6

Comme toujours à cette heure matinale, les abords de l’écluse de Landelies étaient déserts. Dans leur haute maison dont deux fenêtres laissaient passer une lumière jaunâtre, chaudement tamisée par des filets de brume, l’éclusier et sa famille terminaient probablement leur petit déjeuner, mais nul bruit ne filtrait au-dehors. 

Dès l’entame, un récit bien écrit et atmosphérique. Un suspense efficacement campé. Qui nous installe dans la foulée de Jean-Régis de Chassart, un magistrat, quand il s’ébroue le long d’un chemin de halage des bords de Sambre, se lance dans son jogging bihebdomadaire, croise un traquenard aux limites du fantastique, lutte contre la noyade et d’énigmatiques agresseurs : Continuer la lecture

Le ripou carolo qui voulait convoler

Éric DEJAEGER, Maigros se marie, Cactus Inébranlable, 2018, 120 p., 15 €, ISBN : 978-2-930659-80-0

S’il ne s’agissait pas d’opuscules pratiquant un humour (très) gras, on pourrait dire que les aventures de l’inspecteur Désiré Maigros (on n’insistera pas sur la qualité de la référence) ne sont pas faites pour relever l’image de la police. En 2011, Éric Dejaeger, prolixe et anticonformiste auteur de textes courts, avait rassemblé les cent premières aventures de son flic préféré dans La saga Maigros (Cactus inébranlable), après les avoir distillées en feuilleton sur internet. Il a remis le couvert en 2018, à la demande pressante de ses lecteurs (selon lui) avec les cinquante épisodes supplémentaires de Maigros se marie. Continuer la lecture

C’est arrivé près de Charleroi

André LALIEUX, Les Bienheureuses, Éditions du Basson, 2018, 160 p., 12 €, ISBN : 978-2-930582-56-6

lalieux les bienheureusesComment dit-on un page turner en français ? L’histoire des Bienheureuses commence pourtant en douceur et sans profondeur. Marcel Douby est un cinquantenaire et un fils modèle. Tellement attentif à sa mère qu’il préfère rester chômeur. Ainsi permet-il à maman de le dorloter tout son soûl. « Mercredi, c’est le jour des boulettes sauce tomate, frites. Elle les prépare super bien et je ne veux pas rater ça. » Continuer la lecture

Descente dans la Ville-Basse

Franco MEGGETTO, La fille du Triangle, éditions du Basson, 2016, 18 €

meggettoLa fille du Triangle de Franco Meggeto nous donne à lire une fiction, un polar bien mené mais aussi le fourmillement parfois chaotique d’une ville complexe. Les villes de l’avenir seront les villes du passé, pourrait-on dire en pensant à Charleroi, comme à toutes les métropoles post-industrielles. Elles ont été la force d’une région, l’industrie est tombée, la ville est restée un temps  à genoux, couturée de toutes parts, invalide parfois, mais jamais KO. Le renouveau est le destin obligé de ces villes traumatiques, sinon,  c’est la disparition dans la poussière d’un western d’après la Ruée vers l’Or.  La Wallonie a connu du Nord au Sud cette mutation urbanistique, humaine, historique, légendaire même. Continuer la lecture

Faut-il croire les images ?

Richard LORENT, Le cauchemar, Editions du Basson,  2016, 323 p.

lorentLe polar se porte bien, merci. À en juger par les catalogues et l’abondance des parutions, il devient parfois le fonds de commerce qui porte les maisons d’édition. À en croire la résonance des titres, les fictions noires nous entraînent volontiers hors de nos champs de vue directs, là où la relative étrangeté des lieux ajoute ce zeste d’inconnu qui finit de briser les repères quotidiens, comme si la quiétude de la proximité pouvait mettre à mal la force du scénario. Continuer la lecture