Archives par étiquette : Cactus inébranlable

Le plaisir (de fabriquer) des images

Pierre STIVAL, Une caravane attachée à une Ford Taunus, roman à haut potentiel poétique, Cactus inébranlable, coll. « Cactus poche », 2020, 102 p., 10 €, ISBN : 978-2-39049-016-6

stival une caravane attachée a une ford taunusAvec Une caravane attachée à une Ford Taunus, l’auteur tournaisien Pierre Stival signe un premier roman.
Roman ?
Oui.
Hybride, certes, comme l’indique le sous-titre roman à haut potentiel poétique, mais roman tout de même.
Les éditions du Cactus inébranlable (l’éditeur qui gratte et qui pique, comme elles le rappellent sur leur site) ont pour ligne éditoriale le texte court, la nano-fiction, le fragment. Le sous-titre roman à haut potentiel poétique vient rappeler ce ton/cette brièveté, des fois que le lecteur oublierait qu’il va plonger dans un inclassable. Un objet littéraire non identifié tout à la fois roman poétique et long poème en prose. Continuer la lecture

L’aphorisme : de l’artisanat à l’industrie

Jean-Louis MASSOT, L’A.À.F.L.A – L’Appareil À Fabriquer Les Aphorismes, Cactus inébranlable, 2020, 66 p., 10 €, ISBN : 978-2-39049-012-8

jean-louis massot L'AAFLANe gâchons surtout pas notre plaisir en ces temps de rentrée et de prédictions tous azimuts, aussi fatales que dérisoires souvent : L’A.À.F.L.A – L’Appareil À Fabriquer Les Aphorismes est enfin à notre disposition ! Jean-Louis Massot vient de publier aux éditions Cactus inébranlable un nouveau mode d’emploi et on sait que les modes d’emploi sont souvent les textes qui résistent le plus à l’intelligibilité et la compréhension de l’honnête homme. Continuer la lecture

Cactus Inébranlable s’expose à Marche-en-Famenne

Les musées rouvrent cette semaine! Parmi eux : le Famenne & Art Museum (FAM). Moyennant le respect des nouvelles normes d’hygiène, il sera possible de voir une exposition, initialement programmée en mars, et consacrée aux éditions Cactus inébranlable, sous le thème « Quand littérature et art se rencontrent ».  Elle permet de découvrir les oeuvres d’art qui rehaussent les couvertures de la maison d’édition. Continuer la lecture

L’ébauche du monde

Lorenzo CECCHI, Protection rapprochée, Cactus Inébranlable, 2020, 130 p., 17 €, ISBN : 978-2-39049-007-4

Lorenzo Cecchi ouvre Protection rapprochée, son dernier recueil de nouvelles, sur une citation d’Ilaria Gremizzi, désignant « la terre entière » comme une « ébauche géante ». Et c’est dans ce monde, « jamais prêt pour y vivre », qu’il va nous guider. Un monde où un déficient mental s’improvise ange gardien d’une « Miss Fête de la Bière » locale, sur fond de misère économique et relationnelle, de népotisme minable. Un monde où les avocats envient les truands depuis l’enfance, quand ils ne risquent pas leur genou pour venir en aide à des comptables véreux. Un monde où il faut empêcher des amis ivres de s’en prendre à leur femme, où des mineurs désœuvrés creusent des trous dans leur jardin pour y trouver de la houille, où les patrons se font virer par leurs employés, où les play-boys de pacotille ouvrent des supermarchés pour pauvres. Ce monde, c’est le nôtre, il n’est pas terminé, à peine commencé, il n’est pas prêt pour qu’on y vive, et Lorenzo Cecchi le connaît bien. Continuer la lecture

L’antinatalisme du christianisme des origines

Théophile DE GIRAUD, La grande supercherie chrétienne. De l’oubli que le christianisme des origines était un antinatalisme, Cactus inébranlable, 2019, 96 p., 12 €, ISBN : 978-2-930659-98-5

Acteur important de l’antinatalisme, Théophile de Giraud consacre un essai court et percutant à un trait du christianisme officiel passé sous silence, à savoir son antinatalisme. Partant du tour de passe-passe par lequel l’Église en est venue à promouvoir la fécondité, il analyse le message anti-procréation de Jésus et le phénomène de retournement radical auquel ce message a été soumis. Comment la papauté, le catholicisme en sont-ils venus à encourager les naissances, à interdire l’avortement, la contraception alors que le christianisme des origines prône l’ascétisme, la virginité, le célibat ? Continuer la lecture

« Je suis un peu inquiet de votre absence totale d’inquiétude »

Silence, Chavée, tu m’ennuies. 1031 aphorismes rassemblés par Jean-Philippe Querton, préface de Christine Béchet, postface d’Alain Dantinne, Collage d’Emelyne Duval, Cactus inébranlable éditions, 2019, 140 p., 17 €, ISBN : 978-2-930659-95-4 

Querton Silence chavée tu m'ennuies couverture aphorismesFigure incontournable du surréalisme belge (et plus particulièrement du groupe hennuyer), Achille Chavée demeure nimbé d’une aura qui, cinquante ans après sa disparition, rend toujours son cas aussi fascinant et épineux. Ayant physiquement combattu la « bête immonde » durant la guerre d’Espagne puis en tant que résistant entré dans la clandestinité, le brigadier international Chavée traîne cependant quelques dérangeantes casseroles rouges. À commencer par les soupçons d’interrogatoires musclés durant des procès staliniens à l’encontre de militants anarchistes. L’info est catégoriquement relayée dans la notice Wikipedia, mais sérieusement réévaluée dans certain article de Paul Aron sur l’engagement des écrivains belges francophones contre le franquisme… Continuer la lecture

On n’a que le plaisir qu’on se donne

Éric DEJAEGER et John F. ELLYTON, Un Orval des ors vaut, Cactus inébranlable, 2019, 126 p., 15 €, ISBN : 978-2-930659-91-6

À l’abbaye d’Orval, quelques 26664 bouteilles (soit 1111 casiers) de bière, à peine chargées sur le camion prêt à partir à destination de la France, sont dérobées lors d’un braquage expéditif. Deux moines restent sur le carreau. Un groupe terroriste revendique l’attaque, au nom de la soif des Belges : les fréquentes pénuries de la précieuse trappiste, dues à l’indécrottable refus des moines d’augmenter leur production, leur semblent un motif suffisant pour empêcher que la moindre goutte de leur breuvage favori quitte le territoire. Continuer la lecture

Exquises esquisses…

Un coup de cœur du Carnet

Anne-Michèle HAMESSE, Le neuvième orgasme est toujours le meilleur, Cactus Inébranlable, 2019, 149 p., 15€, ISBN : 978-2-930659-70-1

Amateurs de pornographie, passez votre chemin ! Le titre du recueil de nouvelles d’Anne-Michèle Hamesse, en écho au poète latin Catulle, est trompeur. Ou, plutôt, relativement trompeur. Il sera question de féminité, de sensualité, d’érotisme mais le thème générique filigrané est davantage celui des interactions humaines ou, plus subtilement, la nécessité de happer des gouttes de lumière au cœur des ténèbres. Continuer la lecture

Liberté!

Michaël LAMBERT, Buiten, Cactus Inébranlable, 2018, 84 p., 9€, ISBN : 978-2-930659-86-2

Le héros, dont nous ne connaissons pas le prénom, travaille dans une grande entreprise où il est chargé de contrôler les erreurs des employés. Il a un bon salaire et des congés bien payés, donc aucune raison de se plaindre. Sauf que lorsqu’il signale l’erreur d’un collaborateur, ce dernier est renvoyé. Parfois, il ferme les yeux sur les fautes de ses collègues pour soulager sa conscience et donner l’impression aux patrons que les travailleurs ont un comportement irréprochable. Tout le monde y gagne. Jusqu’au jour où le narrateur transmet à la hiérarchie une erreur à ne pas transmettre, une erreur à la chaîne où l’on remonte jusqu’au Président-Directeur Général. Résultat : buiten, le contrôleur d’erreurs (« Pas buiten la direction »). Continuer la lecture

L’aphorisme est l’À faux rythme de l’écrivain

Michel DELHALLE, Belgique, terre d’aphorismes, Cactus Inébranlable, 2018, 300 p., 17€, ISBN : 978-2-930659-77-0

Belgique, terre d’aphorismes est l’aboutissement d’un travail d’archéologue, d’orpailleur, d’archiviste littéraire. Pendant de nombreuses années, Michel Delhalle a exploré le champ de fouilles des Lettres belges en quête de trésors de l’esprit nommés aphorismes et classé scrupuleusement ces objets littéraires (parfois, souvent ?) non identifiés. Le but ? Double : les réhabiliter en tant que mode d’expression à part entière ; en démocratiser la compréhension et l’accès. Continuer la lecture

Le ripou carolo qui voulait convoler

Éric DEJAEGER, Maigros se marie, Cactus Inébranlable, 2018, 120 p., 15 €, ISBN : 978-2-930659-80-0

S’il ne s’agissait pas d’opuscules pratiquant un humour (très) gras, on pourrait dire que les aventures de l’inspecteur Désiré Maigros (on n’insistera pas sur la qualité de la référence) ne sont pas faites pour relever l’image de la police. En 2011, Éric Dejaeger, prolixe et anticonformiste auteur de textes courts, avait rassemblé les cent premières aventures de son flic préféré dans La saga Maigros (Cactus inébranlable), après les avoir distillées en feuilleton sur internet. Il a remis le couvert en 2018, à la demande pressante de ses lecteurs (selon lui) avec les cinquante épisodes supplémentaires de Maigros se marie. Continuer la lecture

As de pique et Reine de cœur : la littérature avec Éric Allard

Éric ALLARD, Les écrivains nuisent gravement à la littérature, Cactus Inébranlable, 2018, 88 p., 9 €, ISBN : 978-2-930659-68-8

allard les ecrivains nuisent gravement a la litterature.jpg

Éric Allard a de l’esprit et un amour de la littérature suffisamment fin pour pouvoir la taquiner, la moquer ou même la houspiller. Dans son livre récent Les écrivains nuisent gravement à la littérature, il nous offre,  de page en page, ses «Maux d’auteurs, vices de lecture et autres calamités littéraires » avec la jubilation d’un amoureux attentif. Continuer la lecture

Le noir lui va si bien

Lorenzo CECCHI, Blues Social Club, Cactus inébranlable, 2018, 116 p., 15 €, ISBN: 978-2-930659-61

cecchi blues social clubBlues Social Club, septième livre de Lorenzo Cecchi, rassemble sept nouvelles aux couleurs de notre temps si paradoxal où le bonheur se joue souvent, l’air de rien, dans une ambiance de kalachnikov !

Lorenzo Cecchi est un écrivain qui sait décliner dans ses récits les subtiles variations du noir en littérature. Il ne s’agit pas ici de « littérature noire ou de polar » mais bien de récits où les hommes et leurs affaires tombent en torches enflammées du haut de leurs ambitions ou projets. Continuer la lecture

Brelan de garnements

DOCTEUR LICHIC, Anecdotes, Collages de Jean-Christophe Ditroy, Cactus inébranlable, 2017, 88 p., 9 €, ISBN : 978-2-930659-64-0 ; Jean-Philippe QUERTON, Minute d’insolence, Illustrations de Benjamin Monti, Cactus Inébranlable , 2017, 88 p., 9 €, ISBN : 978-2-930659-66-4 ; Raoul VANEIGEM, Pourquoi je ne vote pas et autres inédits, Illustrations de Serge Poliart et Joseph Ghin, Cactus Inébranlable , 2017, 84 p., 9 €, ISBN : 978-2-930659-65-7

docteur lichic anecdotesLes éditions du Cactus Inébranlable tirent une salve de trois petits livres où la plus rafraîchissante des gamineries côtoie des pépites de sagesse ou de subversion. Leurs auteurs que le Gloupier qualifierait sans doute de « délicieux chenapans » ne sont pas novices dans le genre, il s’en faut, et leur inventivité, pas seulement facétieuse, s’est déjà largement illustrée dans plusieurs opuscules et magazines dont les plus folâtres et joyeusement transgressifs. Au générique, on trouve le multiple Docteur Lichic, Jean-Philippe Querton, funambule et braconnier des mots, ainsi que l’infatigable et salubre contempteur de « l’ordre social dominant », Raoul Vaneigem. Continuer la lecture

La vie d’artiste. Entre liberté et asservissement

Christine VAN ACKER, La dernière convocation, Cactus Inébranlable, 2017, 60 p., 5 €, ISBN : 978-2-930659-63-3

van acker la derniere convocation.jpgOn est en avril 2017. Au fonctionnaire chargé de contrôler si elle est suffisamment active dans sa recherche d’emploi, Christine Van Acker remet une lettre. Un brûlot plutôt. Doux et amer. Ironique. Où elle signifie qu’elle en a soupé de se soumettre aux diktats d’une administration la réduisant à une étiquette : demandeuse d’emploi. Une administration qui n’a que faire de Christine Van Acker en tant que que personne et de ce qu’est réellement son boulot d’artiste. Une administration qui réduit à peau de chagrin tout qui, un jour, est confronté au vaste complexe des réglementations en tout genre. Continuer la lecture

« Bougez, le petit oiseau va sortir ! »

Françoise STEURS, Déséquilibres ordinaires, Cactus Inébranlable, 2017, 120 p., 12€, ISBN : 978-2-930659-59-6

steursÇa aurait pu être cet homme, à la face écrevisse, bien bâti, bien ravagé. À la fois campé et chancelant, une bouteille à la main, légèrement en surplomb (quelques marches font l’affaire), il déverse des heures durant un discours logorrhéique, et noie les usagers attendant leur bus sous des flots de paroles insensées, d’envolées lyriques, de constats conspirationnistes. Rien ne l’endigue : ni les intempéries, ni les coups d’œil mi-inquiets mi-gênés des passants, ni les remarques des stewards. Ça aurait pu être cet autre homme, tout ratatiné, les cheveux trop longs, sales et bouclés, une trogne bien de chez nous. Sous sa veste brunâtre qu’il ne quitte jamais, il cache une tenue soignée héritée de sa mère ou une indécente robe fuchsia en crochet. Tout en maugréant, il trie les déchets, récupère les couverts en plastique et les pots de yaourt vides, les frotte consciencieusement avec un mouchoir salivé, et fourre ses trésors dans un cartable rose. Ça aurait pu être cette femme, le minois méfiant, les yeux pourtant rieurs, qui sillonne la ville sans relâche, traîne son grand âge et son cabas tout neuf, offert par son fils à son anniversaire, mais elle n’en voit plus qu’un, de fils, l’autre ne lui parle plus. Ça aurait pu être cet homme africain aux yeux voilés, dont la démarche est si lourde, et la beauté saisissante. S’exprimant dans un sabir indolent (mélange de français, d’allemand et de schizophrénie), il demande ce qu’on a pour lui aujourd’hui. Ça aurait pu être ces autres efflanqués regardant fixement un horizon qu’eux seuls distinguent, ces autres « à l’arrêt » au milieu du flux continu de la ville, ces autres « drôles » dont les gens s’écartent imperceptiblement ou délibérément. Ça aurait pu être ces jeunes en rupture, dans un parcours de vie moins linéaire, dont Françoise Steurs s’occupe en tant qu’enseignante en institution psychiatrique. Ça aurait pu, mais c’est bien de Max, de Max Sans-Tête qu’il est question ici. Continuer la lecture