Archives par étiquette : littérature et cinéma

Cinéma : des adaptations à découvrir

La littérature inspire le cinéma, et une part significative des films qui sortent chaque année sont des adaptations de livres. C’est aussi vrai pour la littérature belge. Deux films sont à découvrir ces prochains jours. Continuer la lecture

Divine aux deux visages

Catherine LOCANDRO, Le portrait de Greta G., Les pérégrines, coll. « Les audacieuses », 2022, 304 p., 19 €, ISBN : 979-10-252-0565-5

locandro le portrait de greta gAprès deux romans pour la jeunesse, Catherine Locandro revient à la littérature générale avec Le portrait de Greta G. Changement de public, mais point de genre : comme auparavant avec le roman pour adolescents Cassius (évocation de Mohamed Ali parue chez Albin Michel, qui a remporté le prix Première – Victor en 2021), ce sont les terres de la biofiction que l’autrice arpente ici. Elle s’attache cette fois à l’icône hollywoodienne Greta Garbo (1905-1990). Continuer la lecture

Une traductrice et une scénariste à l’honneur

Le Carnet et les Instants évoque régulièrement les prix littéraires reçus par les auteurs et autrices belges. Ces derniers jours, les romancières Barbara Abel et Diane Meur ont été mises à l’honneur. Mais pour d’autres pans de leur travail : l’une comme scénariste, l’autre comme traductrice.  Continuer la lecture

Simenon à nouveau au cinéma

becker les volets verts

Georges Simenon prouve à nouveau qu’il est l’auteur belge le plus adapté au cinéma. Après le Maigret de Patrice Leconte sorti en févrierLes volets verts de Jean Becker arrivera ce mercredi 24 août sur les grands écrans belges.  Continuer la lecture

Il était une fois entre Ladispoli et Cerveteri…

Thilde BARBONI, Les enfants de Cinecittà, Academia, coll. « Évasion », 2022, 226 p., 20 € / ePub : 14,99 €, ISBN : 978-2-8061-0638-4

barboni les enfants de cinecitta

L’œuvre de Thilde Barboni a abordé avec bonheur différents genres littéraires : le roman, le théâtre, le scénario de bandes dessinées, le feuilleton radiophonique. La pratique de ces différents modes de narration a donné à la romancière un sens aigu de l’image, de l’espace du récit et de l’enchaînement fluide  des différentes séquences qui hypnotisent littéralement le lecteur jusqu’au dénouement.

On retrouve ces qualités dans ce dernier roman, dont une traduction italienne parut l’an dernier. Le récit, qui débute dans l’Italie de l’après-guerre, a trouvé sous la plume de la romancière cette singularité idéale que la fiction requiert lorsqu’elle est précisément située dans un lieu et une époque de l’Histoire. Pour Les enfants de Cinecittà, il s’agissait de situer les personnages et leur destinée dans ce quelque part dans la campagne italienne, entre Ladispoli et Cerveteri. Mais aussi, plus avant dans le récit, le livre raconte la découverte de la ville de Rome par Antonio, enfant, les travaux des champs, la vocation de cinéaste née au hasard  d’un tournage d’une équipe de Cinecittà, et le destin de celui qui « inventa » un genre cinématographique qu’un critique new-yorkais appela le « western-spaghetti » et qui fit date dans l’histoire du septième art. Continuer la lecture

Saül Birnbaum au cinéma à Mons

roanne rosenblatt le cinema de saul birnbaum MEO

Le cinéma de Saül Birnbaum, roman d’Henri Roanne-Rosenblatt paru en 2013 (Genèse édition), est adapté au cinéma. À l’occasion de la sortie du film, le livre est réédité aux éditions MEO. Film et livre seront présentés à Mons le samedi 12 mars. Continuer la lecture

La Route de Los Angeles

Daphné TAMAGE, À la recherche d’Alfred Hayes, Maurice Nadeau, 2022, 208 p., 19 €, ISBN : 9782862313191

tamage a la recherche d alfred hayesApolline, Apo pour les intimes, n’a, depuis la fin de ses études de cinéma, qu’une seule obsession : devenir une autrice célèbre !

Mais, est-ce bien de cela, uniquement de cela, qu’il est question dans À la recherche d’Alfred Hayes, le premier roman de Daphné Tamage ?

C’est à une quête multiple ou à de multiples quêtes que nous assistons à la lecture de ces 196 pages. Continuer la lecture

Pratique et théorie du ciné-roman-photo

Jan BAETENS, Une fille comme toi, Jean Boîte Éditions, 2020, 48 p., 20 €, ISBN: 978-2-36568-032-5

baetens une fille comme toiEn découvrant Une fille comme toi, on a songé aux Demoiselles d’A de Yak Rivais (1979), ce roman centon exclusivement constitué de phrases tirées d’autres romans – quelque sept cents citations piochées chez plus de quatre cents auteurs et patiemment assemblées pour former un récit cohérent. Continuer la lecture

Les frottements de la quarantaine

Charly DELWART, Le Grand Lézard, Roman, Flammarion, 2021, 255 p., 19 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 978-2-08114-6940-2

delwart le grand lezardLe narrateur de ce roman, Le Grand Lézard, le sixième de Charly Delwart, mène une double vie : la réelle, où plus rien ne fonctionne, la nocturne, la rêvée, où tout lui réussit même s’il se retrouve dans la peau d’un nain ! Introspections existentielles, psychologiques, voire psychanalytiques en vue, à gogo même, sur un ton décalé et fantaisiste. Continuer la lecture

Les secrets du professeur de scénario

Luc DELLISSE, L’atelier du scénariste. Vingt secrets de fabrication, Impressions nouvelles, 2021, 192 p., 16 € / ePub : 7.99 €, ISBN : 9782874498510

dellisse l atelier du scénariste vingt secrets de fabricationNouvelles, essais, poésie…, l’écrivain Luc Dellisse a publié ces derniers mois plusieurs livres qui ont quelque peu éclipsé l’autre (si ce n’est le premier) versant de son travail : celui de spécialiste du cinéma, et plus particulièrement du scénario. Professeur de scénario, Dellisse a tiré de son métier le roman éponyme, mais aussi des ouvrages qui tiennent plus du guide pratique, tels que L’invention du scénario et  L’atelier du scénariste, que rééditent opportunément Les Impressions nouvelles après une première publication en 2009. Continuer la lecture

Redécouvrir François Truffaut

Bernard GHEUR, Les orphelins de François, Weyrich, coll. « Plumes du coq »,  2021, 304 p., 16 €, ISBN : 9782874896170

gheur les orphelins de françoisDans un livre sensible, touffu, entraînant, Bernard Gheur s’est attaché à éclairer un versant inattendu de François Truffaut. Les orphelins de François révèle un « éveilleur de romans », lecteur passionné, exigeant. « Sous le crayon de François – sa baguette magique -, les phrases gagnaient en légèreté, en limpidité, en poésie. La touche Truffaut. »

Bernard Gheur avait à peine vingt ans lorsqu’il envoya à François Truffaut, « le dieu de mes seize ans », une nouvelle de quatre pages, Le testament d’un cancre. Continuer la lecture

Gérard Depardieu dans le costume de Maigret

gerard depardieu

Gérard Depardieu, prochain interprète du commissaire Maigret

Le cinéaste français Patrice Leconte prépare une adaptation de Simenon pour le grand écran, avec Gérard Depardieu dans le rôle du commissaire Maigret. Livres Hebdo annonce que le tournage débutera ce lundi 8 février.  Continuer la lecture

Audiard-Simenon

Un coup de cœur du Carnet

Michel Audiard – Georges Simenon, Scénarios présentés et édités par Benoît Denis, Institut Lumière et Actes Sud, 2020, 926 p., 35 €, ISBN : 9782330141035

michel audiard georges simenon scénariosLa parution de Michel Audiard – Georges Simenon, des scénarios Le sang à la tête, Maigret tend un piège, Le président, souverainement commentés, introduits par Benoît Denis, signe un triple événement, tout à la fois éditorial, intellectuel et simenonien-audiardien. Préfacé par Jacques Audiard, postfacé par Bertrand Tavernier  (qui dirige avec Thierry Frémaux la collection Institut Lumière/Actes Sud), ce volume magnifiquement présenté, illustré par une riche iconographie, nous convie à un voyage jusqu’ici peu abordé par les chercheurs et la critique : l’association Audiard-Simenon, la manière dont Audiard, fin connaisseur de l’œuvre de l’auteur de Maigret, s’est emparé de l’univers simenonien pour l’adapter, le scénariser ou le dialoguer. Directeur du Centre d’études Georges Simenon de l’Université de Liège, professeur de littérature, auteur d’essais marquants sur Sartre, la littérature belge, ayant dirigé avec Danielle Bajomée le volume Pierre Mertens. La littérature malgré tout, Benoît Denis livre un travail éditorial magistral, signe une introduction, des commentaires qui, par leur puissance de feu, forcent l’admiration. Continuer la lecture