Archives par étiquette : Jean-Philippe Toussaint

Le visage changeant des émotions

Jean-Philippe TOUSSAINT, Les émotions, Minuit, 2020, 238 p., 18,50 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-7073-4643-8

jean-philippe toussaint les émotionsSi l’on s’en tient aux fondamentales et primaires, telles que répertoriées par de nombreuses études scientifiques à la suite du psychologue américain Paul Ekman, les émotions seraient au départ, chez tout individu masculin et féminin, et quelle que soit sa culture, au nombre de six. Six émotions qui vont de la plus positive, la joie, à la plus négative, le dégoût, et quatre autres qui tendent souvent vers la négativité : la peur, la surprise (quoiqu’il puisse y avoir de joyeuses surprises), la tristesse, la colère. Le dégoût reste la plus destructrice des émotions, et elle cumule malheureusement d’autant plus de phases intensives et graduelles lorsqu’elle advient par surprise, sous l’emprise de la peur et de la tristesse. Continuer la lecture

Six auteurs belges en audiolivre

illustration audiolivre

(c) Felix Lichtenfeld de Pixabay

Naguère considérés comme des outils destinés à des groupes de lecteurs circonscrits – les enfants, les aveugles – les livres audio génèrent désormais un intérêt croissant auprès de tous les publics. Ils permettent notamment de lire, ou d’écouter une lecture, tout en réalisant une autre activité – en conduisant, par exemple, ou en pratiquant un sport.


Lire aussi : La lecture de textes littéraires à voix haute : mouvements de plaisir et de résistance (C.I. 186)


Dans le monde francophone, plusieurs maisons d’édition dédiées au livre audio ont vu le jour. En Belgique, les éditions Autrement dit oeuvrent depuis de nombreuses années dans ce secteur.

Dans la plupart des cas, les audiolivres sont des rééditions d’ouvrages préalablement parus au format imprimé – donc majoritairement des ouvrages à succès. Six exemples d’auteurs et autrices belges de littérature générale que l’on retrouve en livre audio. Continuer la lecture

Les ventes de la rentrée littéraire

Amélie Nothomb (Photo : Jean-Baptiste Mondino/Albin Michel)

Edistat publie un classement hebdomadaire des meilleures ventes de livres en France. Ce classement a la particularité de prendre en compte tous les livres : poche et grand format, fiction et non-fiction, livre scolaire etc. Le Top 200 de la semaine du 23 au 29 septembre vient de paraitre. Où l’on retrouve quelques auteurs belges. Continuer la lecture

Félix Vallotton sous l’œil de Jean-Philippe Toussaint

Félix Vallotton, intimité (s)… et le regard de Jean-Philippe Toussaint, Martin de Halleux, 2019, 80 p., 24 €, ISBN : 978-2-490393-05-3

vallotton intimite jean-philippe toussaintDans cette magnifique édition de gravures de Félix Vallotton, Jean-Philippe Toussaint part sur les traces du graveur, illustrateur, peintre et romancier né à Lausanne  en 1865,  mort à Paris en 1925. Présenté par Katia Poletti, édité par Martin de Halleux (qui a publié l’œuvre de Masereel), le recueil reproduit magistralement la série Intimités ainsi que Les instruments de musique ou encore La paresse, L’assassinat, La nuit. Célèbre par ses gravures sur bois et ses illustrations en noir et blanc, Vallotton réinventa la xylographie, joua sur les contrastes des noirs et des blancs, sans passer par le dégradé. Illustrateur pour La revue blanche, il publia en 1898 une série de dix gravures intitulées Intimités dans un tirage limité à 30 exemplaires. Continuer la lecture

Hantise de la dépossession

Jean-Philippe TOUSSAINT, La clé USB. Roman, Minuit, 2019, 191 p., 17 € / ePub : 11.99 €, ISBN 978-2-7073-4559-2

Sous-titré « roman », La clé USB commence curieusement par une vingtaine de pages à caractère encyclopédique, d’ailleurs rigoureusement documentées, autour de la futurologie contemporaine : prospective stratégique, méthode Delphi, films de science-fiction, cybersécurité et ordinateur quantique, système informatique blockchain, monnaie électronique bitcoin. Ce procédé n’est pas sans rappeler le prologue érudit de Moby Dick, où la baleine fait l’objet de multiples citations savantes ou anecdotiques, mais ici le champ d’étude est étroitement lié au motif du cryptage, c’est-à-dire à la dialectique savoir-secret. La narration proprement dite commence à la page 26 : un expert à la Commission européenne présente devant le Parlement son rapport sur les atouts de la technologie blockchain, à la suite de quoi il est abordé par deux lobbyistes. Ainsi débute une investigation totalement individuelle et officieuse, avec halte secrète en Chine dans le style palpitant d’un roman d’espionnage, violences physiques en moins. Le but ultime du héros n’est pas précisé – peut-être quelque rapport ultérieur et confidentiel à la Commission sur une tentative d’escroquerie sophistiquée, avec à la clé quelque gratification pour cet exploit méritoire quoique indiscipliné… Continuer la lecture

Cinéma on ice et skate-writing

Jean-Philippe TOUSSAINT, La patinoire, Impressions Nouvelles, 140 p., 18 €, ISBN : 978-2-87449-668-4 

Passer de l’écriture de romans à la réalisation de film, de la photographie à l’art conceptuel  exige un art virtuose du patinage. Romancier (La salle de bain, Monsieur, La télévision, Faire l’amour, Nue, Football, Made in China, tous au Éditions de Minuit…), réalisateur, photographe, artiste conceptuel, Jean-Philippe Toussaint met en abyme sa pratique des arts dans le film La patinoire (1999) dont les Impressions Nouvelles édite le texte. Résultat d’une refonte de diverses versions du scénario, ce ciné-roman, accompagné d’un cahier de photos, d’une postface de Laurent Demoulin et d’un dossier de presse, explore le motif du film dans le film. Hommage au septième art, La patinoire accomplit sous une veine comique tenant aussi bien de Jacques Tati, de Buster Keaton que de Chaplin ce qu’Escher poursuit graphiquement, à savoir un enchâssement d’un film (Dolores) dans un film (La patinoire). À la main qui dessine une main qui dessine d’Escher répond ici un cinéma au carré, un film qui parle d’un film en train de se tourner, un film doté d’un exposant x, manière de suggérer que l’une des définitions possibles du cinéma est celle d’un hoquet-hockey sur un terrain glissant parsemé de peaux de banane.

Continuer la lecture

Un prix pour Jean-Philippe Toussaint

Jean-Philippe Toussaint

Jean-Philippe Toussaint

Le prix François Billetdoux, attribué par la Scam (France), récompense Jean-Philippe Toussaint pour Made in China (éditions de Minuit). Dans ce livre entre roman, fiction et réalité, l’auteur retrace ses tribulations de tournage en Chine.

Jean-Philippe Toussaint est le premier auteur belge à remporter ce prix littéraire français, doté de 5.000 €.


Lire aussi : notre recension de Made in China


Continuer la lecture

Deux Belges dans la sélection du Prix François Billetdoux

stéphane lambert 5 (c) anne bourguignon

Stéphane Lambert – (c)Anne Bourguignon

Décerné par la Scam (France) et doté de 5.000 €, le prix François Billetdoux est attribué à l’auteur d’une œuvre littéraire publiée entre mars 2017 et février 2018, en langue française, évoquant l’univers de la littérature, de la photographie, du cinéma, de la radio, du journalisme ou de la télévision. La sélection finale du prix comporte huit ouvrages, dont deux sont signés par des auteurs belges. Continuer la lecture

Le top 3 de Pierre Malherbe

La suite de notre rétrospective de l’année. Aujourd’hui : le choix de Pierre Malherbe.


Lire aussi : la fiche de Pierre Malherbe


Continuer la lecture

Écriture, lune de miel, et autres abeilles

Un coup de cœur du Carnet

Jean-Philippe TOUSSAINT, Made in China, Paris, Minuit, 2017, 188 p., 15 €/ ePub : 10.99 €, ISBN : 9782707343796

toussaint made in chinaDans Made in China, entre roman, fiction et réalité, l’auteur de Football retrace ses tribulations de tournage dans l’ancien Empire du Milieu.

On avait laissé Jean-Philippe Toussaint nous dévoiler, durant l’été 2015, une robe toute en miel, portée par une mannequin lors d’un défilé de mode, et poursuivie par un essaim d’abeilles : son court-métrage The Honey Dress, réalisé en Chine à partir d’un épisode de son roman Nue, était alors présenté à Bozar, durant l’exposition « Les Belges. Une histoire de mode inattendue ». Lorsqu’on a proposé à Jean-Philippe Toussaint d’effectuer un premier voyage en Chine, et qu’on lui a demandé quelles étaient ses conditions, l’écrivain et réalisateur n’en n’a formulé qu’une : « Rester longtemps. » C’est sans doute pour cela que, depuis le début du 21e siècle, et bien avant The Honey Dress, il s’est rendu à plusieurs reprises à Pékin, à Shanghai, à Guangzhou, à Changsha, à Nankin, à Kunming, à Lijiang. Et qu’il est revenu encore à Guangzhou. Nous qui ignorons beaucoup de choses sur la Chine (vous avez une idée des distances séparant ces mégapoles, vous?) et notamment de ce qu’il en est là-bas du monde de l’édition (pour ne s’en tenir qu’au mandarin), nous n’imaginions pas qu’il y ait eu pratiquement à chaque fois derrière ces voyages, son éditeur chinois (accessoirement aussi, celui de Beckett et de Robbe-Grillet). À la fois homme de lettres, professeur aux Beaux-Arts, directeur d’un centre d’art, peintre estimé, Chen Tong, c’est son nom, est également chef d’entreprises en tout genre, producteur de films, et le “leader of the gang” de quelques jeunes Cantonais qui gravitent dans son orbite et ses affaires, là où le commerce et les arts ont souvent partie liée. Continuer la lecture

Bientôt la rentrée littéraire !

RL (2)Comme chaque année au début de l’été, Livres Hebdo a annoncé les chiffres de la prochaine rentrée littéraire en France. En 2017, ce seront 581 romans et recueils de nouvelles qui arriveront sur les tables des libraires. Ils étaient 560 l’année dernière. Parmi les 581, le magazine a recensé 390 titres d’auteurs francophones et 81 premiers romans. Plusieurs auteurs belges seront de la partie. Continuer la lecture

Jean-Philippe Toussaint, entre brouillons, vérités et fictions

Stéphane CHAUDIER (dir.), Les vérités de Jean-Philippe Toussaint (collectif), Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2016, 268 p., 20 €   ISBN : 978-2-86272-678-6

verites-toussaintPasser à la loupe de la critique universitaire l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, en ses méandres, ses repentirs, et ses lignes toujours décalées, n’est pas une sinécure.

D’une part, parce que l’écrivain, réalisateur et photographe alimente en ligne un site de création, générateur d’autant d’indices que dans un Cluedo. Y figure pour chacun de ses livres un ensemble de données que, généralement, peu d’écrivains ouvrent au monde des lecteurs. On y trouve ainsi des états différents du manuscrit au cours de son écriture et jusqu’à son aboutissement ; une section reprenant des « plans, variantes, débris », qui ont été abandonnés mais alimenteront peut-être une partie d’un autre ouvrage ; des brouillons, fac-similés, et notes diverses, s’attardant sur tel point central ou secondaire du livre, ou apportant, par un échange de correspondance avec l’une ou l’autre personne, des précisions parfois purement fortuites, parfois tout à fait intéressantes, à propos d’un aspect du livre (enfin) terminé et publié, et soumis à la critique littéraire (comptes-rendus à l’appui). Continuer la lecture

Festival Vo-Vf : la Belgique à l’honneur

Le festival Vo-Vf , Le monde en livres se déroulera du 30 septembre au 2 octobre 2016 au château du Val Fleury à Gif-sur-Yvette (Île-de-France). Cette manifestation unique en son genre donne la parole aux traducteurs. La littérature belge (francophone et néerlandophone) est l’invitée spéciale du festival avec la présence de Jean-Philippe Toussaint et ses traducteurs, suivie d’une lecture-performance de Diane Meur qui présentera deux de ses traductions et Tom Lanoye, enfant terrible de la littérature flamande, en duo avec son traducteur en français, le Belge Alain Van Crugten. Continuer la lecture

Morphologie intime d’un supporteur de foot

Un coup de coeur du Carnet

Jean-Philippe TOUSSAINT, Football, Paris, Éditions de Minuit, 2015, 124 p., 12,50€ / epub : 8,99€. Un ouvrage publié avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

toussaint football« Que serait le football s’il n’y avait pas le Brésil ? » Jean-Philippe Toussaint se pose incidemment la question, au détour des pages de Football, son nouveau livre, un petit recueil de textes légers bien dans sa manière, l’air de ne pas y toucher, tout en ironie, entre observations finement détaillées et apartés secs à la Buster Keaton, avec pour sujet apparent, ses rapports avec le ballon rond et quelques Coupes du monde de foot. La partie n’est pas gagnée d’avance, si l’on ose dire, et Toussaint le sait bien : « Voici un livre qui ne plaira à personne », écrit-il « ni aux intellectuels, qui ne s’intéressent pas au football, ni aux amateurs de football, qui le trouveront trop intellectuel. » Il n’a pas tout à fait tort. Du moins, pour l’auteur de cette chronique, qui doit bien avouer au lecteur qu’en effet, il n’a guère développé de goût pour le foot que dans son enfance, assez loin derrière donc, et qu’aujourd’hui, il est incapable de donner le nom du gardien de but des Diables Rouges, pas plus qu’il ne peut identifier les couleurs de maillots des équipes allemande, brésilienne ou italienne (enfin, italienne : peut-être le rouge, comme pour les automobiles ? Mais nos Diables, alors ?) Donc le football, avec ou sans le Brésil… Continuer la lecture

Paysages de Belgique à Ixelles

Jean-Philippe Toussaint -1957- Aimer lire. Serie de photos -mosaique- -c- Jean-Philippe Toussaint- 2012Cet été, le Musée d’Ixelles propose un passionnant voyage dans l’art belge à travers ses paysages.

Paysages de Belgique, c’est 175 années de création artistique et de représentation de nos contrées revisitées.

Continuer la lecture