Archives par étiquette : Laurent Demoulin

Les maudits littéraires, hors du « champ général »

Denis SAINT-AMAND et Gérald PURNELLE (sous la dir. de), Textyles n° 53 : Malédictions littéraires, Samsa, 2018, 195 p., 15 €, ISBN : 978-2-87593-199-3

Quel thème plus fécond que celui de la « malédiction littéraire » – si ce n’est celui, plus contemporain et souvent marqué d’un sceau idéologique que celui de « l’infréquentabilité » ? La revue Textyles nous apporte la preuve que le cercle des poètes et écrivains maudits ne se limite en effet pas aux banquettes patinées des bars à absinthe montmartrois ni à ces soupentes où se meurt, la fleur de l’âge rongée par la tuberculose ou un vilain « virus d’amour », quelque rimailleur famélique, typique de la faune du Paname belle-époque… 

Continuer la lecture

Anthologie des poésies (im)possibles

Laurent DEMOULIN, Poésie (presque) incomplète, L’herbe qui tremble, coll. « D’autre part », 2018, 85 p., 14 €, ISBN : 978-2-918220-70-1 

Poésie (presque) incomplète : le titre du recueil de Laurent Demoulin déjoue le fantasme de ces volumes compacts où le lecteur croit tenir, dans les mains, l’œuvre entière d’un homme, son âme peut-être et par-dessus tout, la Poésie – enfermée dans les pages, cadenassée sous les lignes de l’encre.

Continuer la lecture

Tout le reste est littérature

Jacques DUBOIS, Tout le reste est littérature, entretiens avec Laurent Demoulin, Impressions nouvelles, 2018, 240 p., 17 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-87449-574-8

dubois tout le reste est litteratureL’entretien littéraire est un genre littéraire en soi, qui non seulement peut s’avérer une source historiquement inestimable comme témoignage vivant d’un temps réel (Paul Léautaud avec Robert Mallet en 1950, André Breton et André Parinaud en 1952), mais également, en ce qu’il révèle une part de création littéraire inédite : quand Modiano soumet à l’interrogatoire Emmanuel Berl (en 1976), ou lorsque Pivot laisse le champ libre à Marguerite Duras (en 1984), on est bien obligé de reconnaître qu’il se dessine là autre chose qu’un simple question/réponse : dans l’entretien, l’écrivain parvient à se donner la parole, et à s’approprier une forme de discours (construit souvent, mais pas toujours) qui font intervenir des éléments que précédemment un texte littéraire de l’auteur n’a pas toujours pu, ou voulu, dévoiler. Continuer la lecture

Le Rossel 2017 pour Laurent Demoulin

demoulin picLaurent Demoulin remporte le Prix Rossel 2017 pour Robinson (Gallimard). Doté de 5.000 €, le Prix Rossel, considéré comme le « Goncourt belge », est le plus prestigieux prix littéraire belge francophone. Il est décerné chaque année depuis 1938 à un roman ou recueil de nouvelles.  Continuer la lecture