Archives par étiquette : Renaissance du livre

Love boat

Tuyêt-Nga NGUYÊN, Les mots d’amour, je les aime tant, Renaissance du Livre, 2018, 240 p., 18,90€ / ePub : 11.99 €, ISBN : 9782507055769

nguyen_les mots d amour je les aime tantC’est l’histoire d’une femme heureuse. Cette femme (belle, épanouie, fleur bleue) nage dans une satisfaction conjugale sans remous depuis plus de deux décennies. Ses jours s’écoulent, sereinement, et s’organisent autour du bien-être de son mari (charmant, intelligent, juste un peu trop aventureux en affaires) et de ses trois adolescents (vifs, équilibrés, en parfaite santé). Sur la carte postale, il y a la grande maison, le quartier résidentiel, le chien fidèle, les amis nombreux, le travail à temps partiel, le golf et les vacances. Tout est à sa place. L’union des cultures et des sensibilités différentes est évidente de réussite, et se nourrit notamment de petits rituels, comme celui de rester pendant quelques minutes à table, à deux, une fois le repas terminé et les garçons occupés, juste à savourer le moment présent… Cette femme était heureuse, jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’elle, oie confite de bonheur, est en fait le dindon de la farce. Car, un soir, son mari lui assène un cruel aveu : il y a une autre femme, et un autre enfant, et donc une autre famille. Continuer la lecture

Verhaeren, un Everest de poésie

Émile VERHAEREN, Poésie complète, Archives et Musée de la Littérature et Renaissance du Livre, coll. « Archives du Futur »2016, Tome 9, Poèmes en prose, 298 p., ISBN : 9782507054557 ; Tome 10, Les Forces tumultueuses, La Multiple Splendeur, 487 p., ISBN : 9782507054564 ; Tome 11, Les Ailes rouges de la Guerre et Autres poèmes (1914-1917), 359 p., ISBN : 9782507054571.

verhaeren 9Les Archives et Musée de la Littérature poursuivent lentement, dans la collection « Archives du Futur », la réédition critique des poèmes de Verhaeren, entamée en 1994. Viennent de paraitre le tome 9, Poèmes en prose ; le tome 10, Les Forces tumultueuses et La Multiple Splendeur ; le tome 11, Les Ailes rouges de la Guerre et Autres poèmes (1914-1916). Trois volumes aux contenus très contrastés, d’un grand intérêt littéraire, mais dont l’édition présente de regrettables fragilités. Continuer la lecture

Un florilège de citations originales

Liliane SCHRAÛWEN et Yannick ZIEGLER, Dictionnaire de citations pas comme les autres, Renaissance du livre, 2017, 448 p., 14,90 €, ISBN : 978-2507055240

schrauwen zieglerOn peut imaginer que, dans la vie de deux enseignants passionnés de littérature comme Liliane Schraûwen et Yannick Ziegler, la fréquentation des textes des auteurs classiques ou non, renommés ou non, amène son lot de petites phrases épinglées au gré de leurs lectures. Des phrases qui surgissent comme la quintessence d’une scène, d’une narration, d’un constat, d’une réflexion, d’une émotion. On imagine que ces citations ont pu servir de point de départ à une dissertation plus ou moins scolaire, mais surtout à plonger ceux et celles qui les reçoivent dans une forme de méditation, comme une invitation à un moment de petite philosophie au quotidien. Cette anthologie se veut aussi dictionnaire et regroupe les deux mille citations élues et même davantage selon des thèmes classés par ordre alphabétique. Un Dictionnaire de citations pas comme les autres bien pratique quand on veut placer une référence lors de la rédaction d’un texte sur un sujet donné. Continuer la lecture

Les fins et le Moyen

Un coup de coeur du Carnet

Emmanuel GERARD, Widukind DE RIDDER, Françoise MULLER, Qui a tué Julien Lahaut ? Les ombres de la guerre froide en Belgique, Renaissance du Livre, 2015, 350 p., 24,90 €/ epub : 13,99 €

lahautLes meilleures enquêtes criminelles se lisent, paraît-il, comme des romans. Un macchab, un (ou des) tueur(s), un modus operandi, un mobile, des zones d’ombre, et voilà pour une intrigue qui devrait tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement. Mais dans le cas présent, l’affaire se complique d’une toile de fond labyrinthique. Car le 18 août 1950, le cadavre qui gît dans une mare de sang, abattu dans l’entrée de sa maison sise sur les hauteurs de Seraing n’est autre que celui du charismatique leader communiste Julien Lahaut ; ses assassins sont sans doute des militants, mais n’appartiennent-ils pas à son propre bord politique ? L’action se déroule en quelques minutes à peine, avec la détermination caractéristique des commandos ; le mystère demeurera entier pendant des décennies. Continuer la lecture