Archives par étiquette : Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné finaliste du Goncourt des Lycéens

Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné

Le jury du Goncourt des Lycéens 2018 a choisi cinq finalistes parmi les quinze livres en lice. Parmi ceux-ci se trouve le successeur d’Alice Zeniter, récompensée en 2017. La Belge Adeline Dieudonné est l’une d’entre eux.  Continuer la lecture

Amélie Nothomb et Adeline Dieudonné parmi les meilleures ventes de la rentrée


Amélie Nothomb (Photo : Jean-Baptiste Mondino/Albin Michel)

GFK publie son traditionnel bilan des ventes des livres de la rentrée littéraire française. Les Belges y occupent une place de choix, avec pas moins de deux ouvrages dans le top 3.  Continuer la lecture

Lecture en tête : les Belges en nombre

Annick Walachniewicz

En prélude au Festival du premier roman et des littératures contemporaines qu’elle organise au mois de mai 2019, l’association Lecture en tête a publié sa sélection de 16 premiers romans. Les Belges s’y taillent une belle place. Continuer la lecture

Prix Renaudot : la première liste

Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné

Avec le mois de septembre viennent les premières sélections pour les grands prix littéraires d’automne. Le jury du prix Renaudot a été le premier à communiquer son choix pour l’année 2018 : sept essais et dix-sept romans. En lice : une primo-romancière belge.  Continuer la lecture

La preuve vivante

Adeline DIEUDONNÉ, La vraie vie, L’Iconoclaste, 2018, 270 p., 17 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-37880-023-9

« À la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celle de mes parents, et celle des cadavres. »
Papa tire du gros gibier, dès qu’il peut. Ici et jusqu’en Himalaya. Cette « chambre des cadavres« , c’est celle où il dispose ses trophées. Il y a des têtes de sanglier, d’antilopes, de zèbres, même un lion entier. Et une hyène dans un coin. Prédateur, papa l’est aussi envers maman, bien sûr, et maman esquive la violence conjugale en se faisant la plus transparente, la plus molle possible, encaissant juste les coups. La narratrice et son petit frère Gilles vivent une relation fusionnelle. À l’aube de la puberté, ils dorment encore ensemble, se partagent tous leurs secrets et réenchantent leur quotidien en jouant dans une casse de voitures. De retour de l’école, lorsque c’est la saison, ils achètent quotidiennement une glace au marchand ambulant – avec supplément chantilly pour elle. On ne peut pas dire que ce soit une vie rêvée, mais au moins rien ne viendra s’interposer entre Gilles et elle. Rien, jusqu’à l’accident. Continuer la lecture

Un prix pour Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné

Pas un jour ou presque, en cette rentrée littéraire, où l’on ne parle du premier roman d’Adeline Dieudonné, La vraie vie (L’iconoclaste), dont la sortie en librairie est prévue le 29 août. Le livre est déjà nommé pour quatre prix littéraires. Il est en effet finaliste de deux prix consacrés au premier roman, le prix Stanislas, et le prix Envoyé par la poste. Mais aussi de deux prix généralistes, en Belgique et en France : le prix Filigranes et le prix du roman Fnac. En attendant le verdict pour ces quatre récompenses, La vraie vie vient d’être désigné lauréat du prix Première plume. Continuer la lecture