Archives par étiquette : Au diable vauvert

Une écriture rieuse comme l’enfance

Un coup de cœur du Carnet

Isabelle WÉRY, Rouge western, Au diable vauvert, 2023, 286 p., 20 € / ePub : 9,99 €, ISBN : 9791030706079

wery rouge westernGiclures textuelles, action writing d’un récit qui a pour cadre un désert du Sud de l’Espagne, personnage inouï de L’Ancienne, Vanina âgée de mille ans à l’état civil, atmosphère d’un néo-western surréaliste entre Luis Buñuel et mescal… avec Rouge western, Isabelle Wéry décoche une fête fictionnelle pulsée par l’inventivité narrative et langagière qui vrille Marilyn désossée, Poney flottant, Lily-Jane explose, Selfie de Chine. Le prisme de l’étrange et du farfelu, la présence de personnages énigmatiques — L’Ancienne, Le Chat, Le Chien, La Girafe… — plongés dans un monde glissant dans l’apocalypse écologique permettent d’élever le roman au rang d’espace expérimental. Continuer la lecture

Civilisation, dernier acte

Thomas GUNZIG, Rocky, dernier rivage, Au diable vauvert, 2023, 368 p., 20 €, ISBN : 979-10-307-0605-5

gunzig rocky dernier rivage« Manuel de survie à l’usage des prévoyants » pourrait être le titre de ce roman Rocky, dernier rivage, en référence à un texte précédent de Thomas Gunzig, Manuel de survie à l’usage des incapables. Car Rocky est bel et bien un manuel de survie.

Les catastrophes naturelles se sont succédé, toutes plus graves, dues au dérèglement climatique, entrainant des guerres et de graves troubles sociaux. Les humains les plus riches, pour autant qu’ils aient été prévoyants et avisés, ont quelque chance de pouvoir échapper à l’effondrement général. Fred est de ceux-là. Sur une petite île ignorée, loin des convoitises, il a fait aménager une retraite parfaitement équipée, permettant de survivre de très nombreuses années (et donc il est plutôt prévoyant et non incapable).  Des équipements sophistiqués comportant des redondances de sécurité et des provisions abondantes et variées mettent sa famille à l’abri pour longtemps. On doit d’ailleurs saluer l’ingéniosité et les grandes capacités techniques et organisationnelles de Thomas Gunzig, admirablement documenté sur maints aspects technologiques et logistiques. Tout est juste et parfaitement plausible. De facto son roman apparaît comme un excellent manuel de survie. Continuer la lecture

Le pire n’arrive pas toujours

Un coup de cœur du Carnet

Thomas GUNZIG, Le sang des bêtes, Au diable vauvert, 2022, 208 p., 16 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 979-10-307-0452-5 

gunzig le sang des betesÀ chaque roman, Thomas Gunzig décrit, de manière précise et documentée, certaines pratiques sociétales bien contemporaines, par exemple les techniques de vente (dans Manuel de survie à l’usage des incapables) ou dans le cas de son dernier roman, Le sang des bêtes, la pratique et le marché du body-building. En même temps, il imagine des choses invraisemblables dont on se dit cependant que, vu les processus qu’il évoque, elles risquent de ne pas tarder à devenir réelles. Dans Le sang des bêtes, il s’agit de la génétique et de ce que des apprentis sorciers peuvent en faire. Continuer la lecture

Quand Alice inventait la littérature…

Thomas GUNZIG, Feel good, Au diable vauvert, 2019, 400 p., 20 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 979-10-307-0274-3

Tombés de la plume de Thomas Gunzig, Alice et Tom ne se connaissent pas encore. Elle, c’est Alice au pays des emmerdes, jeune femme qui tire le diable par la queue. Lui, c’est un écrivain « sans gloire » (publié à l’Arbre pâle…tout un programme), pas vraiment raté, mais suffisamment pour douter de lui et trop investi dans l’écriture pour renoncer à l’espoir d’y briller un jour. D’ailleurs, que ferait-il d’autre ? Continuer la lecture

Thomas Gunzig, Prix Filigranes 2017

gunzig prix filigranesLe Prix « Filigranes » va à Thomas Gunzig pour son roman La vie sauvage (Au diable vauvert), livre particulièrement remarqué lors de cette rentrée littéraire. Seul Belge parmi les sept finalistes de cette deuxième édition, Thomas Gunzig reçoit un chèque de 5.000 € et son livre sera mis en avant dans les différentes librairies Filigranes.  Continuer la lecture

Manuel de survie à l’usage des sauvages

Thomas GUNZIG, La vie sauvage, Au diable vauvert, 2017, 336 p., 18 €/ ePub : 7.99 €, ISBN : 978-2-84626-961-2

gunzigIl y a quatre ans, Thomas Gunzig publiait son Manuel de survie à l’usage des incapables, déjà aux éditions Au diable vauvert auxquelles il est fidèle depuis quelques années. Pour la rentrée littéraire, dont il est un incontournable aux côtés d’Amélie Nothomb et Éric-Emmanuel Schmitt selon la presse tous azimuts, il sort La vie sauvage qui a bien des points communs avec le précédent. Continuer la lecture

Histoires de familles

Thomas GUNZIG, Borgia, comédie contemporaine, Vauvert, Au diable vauvert, 2015, 72 p., 5 €/ePub : 2.99 €

gunzigPour endormir sa petite-fille, la vieille Lucrèce lui raconte son enfance et puis sa vie : comment elle a quitté sa famille pour en trouver une autre, après s’être trompée de famille, et finalement comment elle en a « fabriqué » une. Puis, la petite-fille raconte sa propre vision de la famille. Continuer la lecture