Archives du mot-clé Amitié

Il était deux fois…

Véronique BIEFNOT & Francis DANNEMARK, Place des Ombres, après la brume, 2017, Kyrielle, 508 p., 23,50 €, ISBN : 979-10-278-0397-2

Mise en page 1Place des Ombres, après la brume. Un diptyque romanesque qui joue du mystère, penche vers le fantastique, cultive les coïncidences troublantes, les signes énigmatiques, vagabonde d’une époque à l’autre.

On devine que Véronique Biefnot et Francis Dannemark, qui ont déjà composé en duo La route des coquelicots et Kyrielle Blues, ont pris grand plaisir à entrecroiser personnages et intrigues, à imaginer des passerelles d’un roman à l’autre, sous la forme d’un chien noir vigilant ou encore d’un exemplaire, au cuir patiné, des Fleurs du mal, à varier tonalités et atmosphères, quitte à nous égarer parfois. Lire la suite

Le visage et l’auteure

Mathilde ALET, Petite fantôme, Éditions Luce Wilquin, 2016, 176 p., 18€   ISBN : 978-2882535269

aletComme chaque mercredi, Gil attend Jo aux Trois Compères, un café sans grand charme. Cette fois, sa comparse de banquette ne se contentera pas d’un léger retard : elle ne viendra pas à leur rendez-vous. Qu’est-ce qui a provoqué rupture dans leur rituel parfaitement établi ? Comment s’accommoder d’une telle absence ? Dans sa vie plutôt solitaire qu’elle voudrait réglée comme du papier à musique, Gil compense chaque faille, chaque estafilade en façonnant des archétypes imaginaires avec qui mieux dialoguer : il y avait Arnaud-chéri, le fiancé plus parfait que celui qui se contente de visites horizontales à l’improviste. Il y aura donc Joséphine, aussi belle que la vraie, mais bien plus proche d’elle, comme dans ses souvenirs de la rue des Goélands. Une grande sœur avec qui s’accorder une relation non régie par contrat, avec qui tous les sujets pourront être abordés.

Lire la suite

Demeure le souvenir d’une amitié ronde et pleine

Claire HUYNEN, À ma place, Paris, Le Cherche Midi, 2016, 123 p., 12 €/ePub : 9.99 €

huynenLa subtile nuance, si déplaçable, entre Love and Friendship, se rappelle à nous grâce au  film récent ainsi titré, qui est l’adaptation cinématographique du premier roman de Jane Austen,  Lady Susan. Pourquoi recourir à l’anglais pour évoquer le dernier roman de Claire Huynen, À ma place ? Parce que le rapprochement s’est imposé par la formule compacte et si aisément assimilable qu’on n’a pas cru nécessaire d’en donner une version française, et aussi, parce que le précédent d’une romancière anglaise si experte dans l’analyse des sentiments humains susceptible d’encore inspirer des relectures et transpositions n’est pas inadéquat. En effet, tout, dans le bref roman de Claire Huynen, invite, à l’instar d’Austen,  à nuancer, ou plus exactement à hésiter, peu mais souvent comme en est le mouvement, à aller dans un sens et à en revenir pour en suivre un autre. Cela en toute légèreté. Certes, dès les premières pages du roman, une information matérielle est donnée, dont l’importance apparaît définitive. Lire la suite

Regarde dans ton assiette !

Luc BABA et Marion DIONNET, Bonne fête, mouton !, Éditions de la Province de Liège, 15 € (à partir de 9 ans)

babaLe propos de Bonne fête, mouton ! ne pourrait être plus “à propos”, justement, en ces drôles de temps dans lesquels peur et amalgames côtoient de près, dans la cour de récré, la légèreté d’enfants qui s’amusent les uns avec les autres et n’ont rien demandé. Lire la suite

Les mots d’Hubert de Four de Bucquentois-Lithurgue

Christine VAN ACKER, Mon cher ami, Merlin, Les déjeuners sur l’herbe, 2015, 148 p., 15€

Ce nouveau roman de Christine Van Acker, dont Ici publié aux éditions Le Dilettante nous avait tant impressionné, commence par une astuce narrative pour renforcer la  crédibilité du récit qui va suivre. Un père, accompagné de sa fille Constance au cimetière du village, se recueille sur la tombe de son père et sur celle d’un couple d’amis, Constance (à nouveau) et Hubert de Four de Bucquentois-Lithurgue. Sur une plaque, ces mots : « À mon cher ami ». Lire la suite

Une joie pour la vie

Éric-Emmanuel SCHMITT, La nuit de feu, Paris, Albin Michel, 2015, 188 p., 16 € / epub : 10.99 €

La Nuit de Feu par SchmittAlors âgé de vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt vit, dans le sud algérien, ce que l’on appelle communément « l’expérience du désert ». Une expérience réputée changer, parfois durablement, le regard sur le monde et sur la vie. C’est peu dire dans le cas de Schmitt qui, parti foncièrement athée dans le Hoggar, en est revenu croyant convaincu. (Sans toutefois – Dieu merci ? – chercher à affubler d’une identité particulière la force divine qu’il dit l’avoir emporté et marqué à jamais de son empreinte). C’est cette « nuit de feu » qui lui a inspiré le titre de son livre, en référence à l’illumination vécue par Pascal et à ces mots brûlants inscrits dans la doublure de veste du « Monsieur de Port-Royal ». Mais pourquoi Éric-Emmanuel Schmitt, auteur de quantité d’ouvrages, a-t-il attendu vingt-cinq ans avant de se décider à rendre publique cette expérience d’une nature par ailleurs profondément intime et, comme il le suggère, proche de l’indicible ? Il s’en explique en évoquant sa rencontre avec une journaliste protestante très étonnée que l’auteur d’une œuvre souvent marquée par la tragédie humaine puisse manifester au quotidien une telle équanimité et un tel amour de la vie. D’où la réponse dans ce livre où le vécu singulier de l’homme éclaire aussi l’œuvre de l’écrivain. Mais que s’était-il passé il y a un quart de siècle ?

Lire la suite

Une nuit particulière

Quentin LOUIS

cornette_louisVoici un livre pour jeunes adolescents qui ne surfe sur aucune vague et ne sacrifie à aucune mode. Tant par son décor, son époque et son action, ce roman d’apprentissage, subtil et intelligent, affiche une ambition résolument poétique. Jean-Luc Cornette nous plonge en effet dans la ville de Rotterdam à la fin du XVIIIème siècle, à l’heure où Mozart triomphe dans les capitales d’Europe… Tour à tour, le long des canaux gelés, chacun des trois protagonistes ouvre son cœur et son passé et livre les secrets d’une vie romanesque. Lire la suite

Like a Rolling Stone

François WEERTS, Le chagrin des cordes,  Paris, Delpierre, 2015, 333 p., 20 €/ePub : 12.99 €

weerts_dewezAprès Les Sirènes d’Alexandrie (Actes Sud, 2008), c’est à nouveau dans la capitale belge qu’on retrouve Antoine Daillez, ancien journaliste fraîchement rentré d’Israël, où, reconverti en psychologue, il a œuvré durant plusieurs années au service d’une association spécialisée dans le soutien des victimes de guerre, aux côtés de son épouse et ex-prostituée, Sonia. Mais ça, c’était avant… Lire la suite