Archives par étiquette : Le Coudrier

Entailles et failles

Michel VAN DEN BOGAERDE, Intailles et camées, Coudrier, 2020, 76 p., 18 €, ISBN : 978-2-390520-14-6

michel van den bogaerde intailles et caméesÀ l’Est, on maîtrise le grain de riz sur lequel dessiner le feuillu bambou avec minutie, ou encore l’œuf de jade où se croisent en détails les branches d’un arbre aussi minuscule que miraculeux. À l’Ouest, ce sont les intailles (en creux) et les camées (en reliefs) qui figurent de merveilleuses miniatures, entre gravures et sculptures ; souvent des portraits de la taille de petits médaillons. Cet art orfévré est très ancien : Les Romains, notamment, ont produit de remarquables camées en tirant parti des superpositions de tons de l’agate, de l’onyx, de la sardoine, etc., raconte Larousse. Continuer la lecture

Poèmes d’amour et de mort

Philippe LEUCKX, Poèmes du chagrin, Coudrier, 2020, 109 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-012-2

Poète de la simplicité, Philippe Leuckx est l’auteur de plus de cinquante recueils. Cependant, celui-ci sort du lot car il n’est pas le fruit de l’inspiration du quotidien, dont il s’est fait chantre. Les Poèmes du chagrin sont l’enfant d’un deuil, celui de Gaby, sa compagne pendant quatre décennies. Quatre photos, dont un portrait d’enfant sur la couverture, permettent de mettre un visage sur l’aimée. Continuer la lecture

Lettres sculptées

Annie PRÉAUX, Pierres de vie, Coudrier, 2020, 93 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-002-3

Illustré par des sculptures de pierre de Christian Claus, ce nouveau recueil d’Annie Préaux prend un aspect aussi architectural que formel, tant les lignes des œuvres sont ici pures et géométriques, alors que là, elles sont archaïques et rudes ; à l’image de totems issus de réserves archéologiques. Ainsi, Pierres de vie annonce bien ses couleurs de marbre et de granit, et dit aussi bien son titre. La vie s’exprime ardemment dans ces formes et lignes défiant le poids et l’équilibre lourds de la matière, ainsi que dans les pleins et vides aériens narguant sa permanence et sa stabilité ; s’en trouvant d’autant augmentées. Continuer la lecture

Renouvellement amniotique

Elysabeth LOOS, Ce que je confie aux vagues, Coudrier, 2020, 115 p., 22 €, ISBN : 978-2-39052-009-2

ce que je confie aux vaguesLes dix illustrations d’Isabelle Busschaert sont splendides ! On aimerait avoir les originaux en main. Ce sont des taches de couleurs liquides s’épousant très harmonieusement, et pénétrant le papier où s’immerge le regard comme dans un bain cosmique. Veines et nervures génèrent les cartes de territoires imaginaires et infinis, débordant largement leur modeste format de carte postale. Continuer la lecture

Errance autour d’un lac

Anne-Michèle HAMESSE, Le lac du Bois de la Cambre, Préface de Pierre Morlet, Coudrier, 2020, 105 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-007-8

Comme il existe une littérature réaliste, naturaliste, symboliste, une littérature impressionniste me semble se dégager en ces temps de mêlements des genres littéraires et plus précisément de la prose et de que l’on appelle la poésie. Continuer la lecture

Allant de soi à soi

Martine ROUHART, Loin des routes agitées, Coudrier, 2020, 73 p., 20 €, ISBN : 978-2-39052-006-1

martine rouhart loin des routes agitees le coudrierDe sages paysages aux doux pastels jalonnent ce nouveau recueil de Martine Rouhart, comme autant d’instantanés prenant par la main et le chemin des saisons. Loin des routes agitées, les sons de la nature, dont surtout le coulis de l’eau, sont pris en charge par la plume murmurante de l’auteure, perceptible à l’oreille, transformant son écriture en une rivière de mots légers et parfumés ; quoique sans plus d’illusions. Continuer la lecture

Ni Rome ni Lhassa

Emmanuelle MÉNARD, Impressions voyageuses, Coudrier, 2019, 114 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-000-9

Emmanuelle MÉNARD, Si vous croyez que l’amour a donné son dernier baiser…, Coudrier, 2019, 59 p., 16 €, ISBN : 978-2-39052-001-6

Parmi les plus grands textes de voyageurs, Voyage d’une Parisienne à Lhassa d’Alexandra David-Néel fait référence. Ce texte a plus de nonante ans et depuis, les voyages et leurs récits ont été bouleversés par la modernité de complète manière.

Alexandra David-Néel est la première européenne entrée à Lhassa. Ville interdite, elle s’y est introduite déguisée en mendiante, maîtrisant le tibétain, ayant traversé l’Himalaya à pied, depuis les Indes d’alors. Moins d’un siècle plus tard, chaque année, un milliard de personnes voyagent dans le monde, formatant celui-ci en un immense parc d’attractions touristiques, de centres commerciaux et d’affaires. Continuer la lecture