Archives par étiquette : beau-livre

Une entrée dans la vie de famille d’André Franquin

André FRANQUIN, Bon pour…, Dessins de famille, CFC, Coll. « 7-107 », 2022, 116 p., 21 €, ISBN : 9782875720818

franquin bon pour... dessins de familleLe Bon pour… Qui n’a jamais eu recours à ce substitut de cadeau ? Dans l’impossibilité d’offrir le présent au moment attendu, on rédige sur un papier un Bon pour… accompagné d’argent ou d’une promesse de livraison ou de prestation. Le tout est glissé dans une enveloppe que l’on remet au bénéficiaire. Le Bon pour… est un ancêtre artisanal du Bongo.

André Franquin avait peu de temps pour courir les magasins, ou peut-être n’aimait-il pas s’y rendre. Aussi recourait-il  abondamment à des Bons pour… à l’attention de ses proches, surtout sa fille Isabelle et son épouse Liliane. Il en avait même fait une tradition familiale. Continuer la lecture

Portraits de l’écrivaine en personnages

Marianne ROSENSTIEHL, Phénomène. Portraits d’Amélie Nothomb, Gründ, 2021, 188 p., 24,95 €, ISBN : 978-2-324-02962-2

rosenstiehl phenomene portraits d amelie nothombParu aux éditions Gründ sous le titre Phénomène, un beau-livre présente le travail de Marianne Rosenstiehl sur Amélie Nothomb. Quatre-vingts portraits photographiques sont ainsi rassemblés, assortis d’interviews accordées par l’écrivaine à l’émission À voix nue de France Culture.

Actes de colloques, livres d’entretiens, monographies, abécédaire, parodies… les livres sur Amélie Nothomb sont désormais presque aussi nombreux que ceux écrits par la pourtant prolifique romancière. Phénomène explore un pan important de la présence publique et médiatique, voire de l’œuvre, de l’écrivaine : les photos. Depuis 2003 et Antéchrista, la couverture de chacun de ses romans est en effet invariablement ornée d’un portrait en pleine page, tandis que ses interviews dans la presse sont toujours agrémentées d’images artistiquement mises en scène. Au fil des années, Amélie Nothomb a collaboré avec de grands noms de la photographie. On pense par exemple à Jean-Baptiste Mondino, Sarah Moon ou encore Pierre et Gilles. Et, donc, Marianne Rosenstiehl. Continuer la lecture