Archives par étiquette : Anne Herbauts

Poésies chemin faisant

Un coup de cœur du Carnet

Carl NORAC, aNNe HERBAUTS, Petits poèmes pour y aller, Pastel, 2022, 132 p., 18 €, ISBN : 9782211316842

norac herbauts petits poemes pour y allerÀ ma gauche, Carl Norac, qui fut notre poète national jusqu’il y a peu, qui s’adresse tant aux enfants qu’aux adultes et arpente les plages ostendaises. À ma droite, aNNe herbauts, illustratrice bruxelloise vivant en lisière de forêt et récente lauréate du Prix triennal de littérature jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Lorsque ces deux auteurs, qui ont chacun derrière (et devant) eux une œuvre aussi singulière que réjouissante, se réunissent le temps d’un livre, cela donne un recueil de poèmes malicieux et délicat. Continuer la lecture

Tout ce que l’on garde d’elle

Un coup de cœur du Carnet

aNNe HERBAUTS, Quand Hadda reviendra-t-elle ?, Casterman, 2021, 32 p., 15,90 € / ePub : 11,99 €, ISBN : 9782203222687

herbauts quand hadda reviendra t elleQue disent de nous les lieux que nous abandonnons ? Que dit un foyer de la personne qui y a vécu ? Les objets gardent-ils d’elle une empreinte, une présence ? Dans son dernier livre, aNNe herbauts raconte l’absence, celle d’Hadda, à travers l’exploration de son appartement. Sans jamais représenter personne, en choisissant de n’illustrer que les pièces et tout ce qu’elles contiennent de matériel, l’autrice-illustratrice boitsfortoise réalise le tour de force de livrer un album touchant, d’une grande humanité. De la cuisine au salon, en passant par le balcon et le corridor, le regard se pose sur tout qui a fait la vie d’Hadda, grand-mère que l’on devine décédée récemment, et à travers ces objets posés, chaises autour de la table, lunettes sur une cheminée, écharpe, pot de farine, oignon, plantes en pot, radio, trousseau de clés, quelque chose d’elle, que nous ne connaissons pas, semble surgir, apparaitre pour aussitôt nous échapper. Des fulgurances de présence se dessinent dans ces moments suspendus. Continuer la lecture

Revue de presse : les livres de l’année 2021

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Au cours des dernières semaines, les médias ont dressé le bilan de l’année littéraire 2021, souvent par le biais de listes des ouvrages les plus remarquables de l’année. Le Carnet et les Instants vous a proposé les sélections de ses chroniqueurs et chroniqueuses tout au long du mois de décembre. Place à présent aux choix d’autres journaux et magazines – et plus précisément, aux auteurs et autrices belges qu’ils mentionnent.  Continuer la lecture

Quand les ours s’éveillent

Un coup de cœur du Carnet

aNNe HERBAUTS, Comment on fait les bébés ours, Esperluète, 2021, 2 x 32 p., 18 €, ISBN : 9782359841398

herbauts comment on fait les bebes oursEn 2018, les éditions Esperluète publiaient Les koalas ne lisent pas de livres- Les grizzlis ne dorment qu’en hiver, un double album d’aNNe herbauts, sorte de livre à deux entrées, tête bêche. L’autrice-illustratrice s’aperçut que ce dispositif de deux livres dos-à-dos serait particulièrement propice à l’histoire d’une rencontre : les deux côtés partageant une fin commune, il s’agissait de raconter deux parcours convergeant vers une réunion. Dans Comment on fait les bébés ours, elle nous propose une histoire d’amour : les deux parties racontent l’éveil d’un.e ours.e au printemps, à la sortie de l’hibernation, sa redécouverte du soleil, du vent et du miel. Chacun chemine de bourgeons en branches, d’oiseaux en libellules, de scarabées en fourmis, jusqu’à la rencontre des deux bêtes, appelées l’une à l’autre, à un peau-à-peau. Le titre suggère une suite que nous ne verrons pas… mais l’on devine que l’histoire continuera donc une fois le livre refermé. Continuer la lecture

Les prix littéraires de la FWB : les vidéos

La Fédération Wallonie-Bruxelles a remis ses prix littéraires ce 8 novembre. C’est désormais une tradition : des capsules vidéos présentent les lauréat.e.s dans les différentes catégories. Continuer la lecture

Être soi, joyeusement

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Ni l’un ni l’autre, Casterman, 2020, 32 p., 15,90 € / ePub : 10.99 €, ISBN : 9782203207578

Ni l’un ni l’autre, le dernier album d’Anne Herbauts est joyeux, entrainant, et une vraie déclaration d’indépendance des jeunes enfants auxquels il s’adresse. Eux qui sont souvent comparés à papa ou maman (dont ils auraient les oreilles, le nez ou le caractère), définis par ceux-ci, étiquetés malgré eux, se développent pourtant en tant qu’individus dotés d’une personnalité qui n’appartient et ne ressemble qu’à eux. Et c’est ce que nous rappelle cet album tout en couleurs. Continuer la lecture

La course folle du lapin en retard

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, En coup de vent, Casterman, 2019, 64 p., 13,95 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 9782203181182

« En retard, je vais être en retard ! », s’exclame le lapin blanc du roman de Lewis Carroll. Anne Herbauts, qui a autrefois illustré Alice aux pays des merveilles (dans une très belle édition publiée en 2002 chez Casterman), en met un extrait en exergue de cet album sans texte. Continuer la lecture

De ceux qui ont pris la route sans savoir où aller

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Je ne suis pas un oiseau, Esperluète, 2019, 80 p., 22 €, ISBN : 9782359841091

L’horizon n’est à personne. Il recule. Ne cesse.
Et des ciels beaux d’opéra, lambeaux, tomberont, tragiques, sur une espérance inimaginable.

Il a fallu du temps à Anne Herbauts pour parvenir à parler d’un sujet qui s’imposait à elle, mais qui, par sa gravité, ne pouvait ni être pris à la légère, ni être traité de façon conventionnelle : les migrants, le déracinement imposé. On en parle à toute les sauces, les médias mettent sur le sujet des mots qui déshumanisent, qui enferment. Comment parler des migrations humaines au sens large, en se soustrayant à l’emprise de l’actualité ? Continuer la lecture

Dans l’intimité familiale des koalas

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Les koalas ne lisent pas de livres / Les grizzlis ne dorment qu’en hiver, Esperluète Éditions, 2018, 64 p., 18 €, ISBN : 9782359840957

Ce n’est pas un mais deux albums d’Anne Herbauts que publie l’éditeur belge Esperluète. Ou, plus exactement, deux livres en un seul et singulier objet : un livre à deux entrées, qui, par un habile jeu de reliure, se lit de façon telle que, lorsqu’on en termine un et qu’on le referme, on se trouve face à la couverture de l’autre. Fidèle à son habitude, Anne Herbauts joue avec la matérialité du livre en en créant deux dos-à-dos (l’un dédié aux mamans et aux papas, l’autre aux papas et aux mamans). Et comme d’habitude, le dispositif adopté fait pleinement sens. Continuer la lecture

Anne Herbauts : une exposition comme une promenade poétique

Anne HERBAUTS, Là où la forêt fait un bruit de mer, Écuries de la Vénerie, Watermael-Boitsfort, du 12.10. 16 au 08.01.17

herbauts-2

(c) Fanny Deschamps

Lorsqu’on visite une exposition autour d’un auteur/illustrateur jeunesse, on s’attend à y trouver des originaux de ses livres. Lorsqu’Anne Herbauts conçoit une exposition, elle réalise une œuvre à part entière. À l’occasion de la Fureur de lire, les Bibliothèques communales de Watermael-Boitsfort accueillent cette artiste qui a l’habitude de sortir du cadre et dont le portrait a été publié dans le dernier numéro du Carnet et les Instants. Elle y a réalisé une mise en scène autour d’un moment bien précis : Continuer la lecture

À écouter, lire et regarder

Laurence GHIGNY

Mise en page 1L’histoire du Géant se présente sous un format italien qui convient parfaitement à la longue horizontalité de ce Géant effondré dans la clairière. Un géant, qui tel Icare, est tombé de haut pour avoir côtoyé le feu. La narration est nourrie d’une fine poésie, basée sur des répétitions de sons, de mots, l’accumulation de paronymes et d’anaphores. Les illustrations qui l’accompagnent sont alimentées par une veine naturelle faite de brumes, de nuages, de troncs, de feuillages… Continuer la lecture