Archives par étiquette : Anne Herbauts

Dans l’intimité familiale des koalas

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Les koalas ne lisent pas de livres / Les grizzlis ne dorment qu’en hiver, Esperluète Éditions, 2018, 64 p., 18 €, ISBN : 9782359840957

Ce n’est pas un mais deux albums d’Anne Herbauts que publie l’éditeur belge Esperluète. Ou, plus exactement, deux livres en un seul et singulier objet : un livre à deux entrées, qui, par un habile jeu de reliure, se lit de façon telle que, lorsqu’on en termine un et qu’on le referme, on se trouve face à la couverture de l’autre. Fidèle à son habitude, Anne Herbauts joue avec la matérialité du livre en en créant deux dos-à-dos (l’un dédié aux mamans et aux papas, l’autre aux papas et aux mamans). Et comme d’habitude, le dispositif adopté fait pleinement sens. Continuer la lecture

Anne Herbauts : une exposition comme une promenade poétique

Anne HERBAUTS, Là où la forêt fait un bruit de mer, Écuries de la Vénerie, Watermael-Boitsfort, du 12.10. 16 au 08.01.17

herbauts-2

(c) Fanny Deschamps

Lorsqu’on visite une exposition autour d’un auteur/illustrateur jeunesse, on s’attend à y trouver des originaux de ses livres. Lorsqu’Anne Herbauts conçoit une exposition, elle réalise une œuvre à part entière. À l’occasion de la Fureur de lire, les Bibliothèques communales de Watermael-Boitsfort accueillent cette artiste qui a l’habitude de sortir du cadre et dont le portrait a été publié dans le dernier numéro du Carnet et les Instants. Elle y a réalisé une mise en scène autour d’un moment bien précis : Continuer la lecture

À écouter, lire et regarder

Laurence GHIGNY

Mise en page 1L’histoire du Géant se présente sous un format italien qui convient parfaitement à la longue horizontalité de ce Géant effondré dans la clairière. Un géant, qui tel Icare, est tombé de haut pour avoir côtoyé le feu. La narration est nourrie d’une fine poésie, basée sur des répétitions de sons, de mots, l’accumulation de paronymes et d’anaphores. Les illustrations qui l’accompagnent sont alimentées par une veine naturelle faite de brumes, de nuages, de troncs, de feuillages… Continuer la lecture