Archives par étiquette : Anne Duvivier

La rentrée littéraire belge : une revue de presse

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Plus de 500 romans déferlant vers les librairies de la mi-août à la fin septembre, selon le calcul de Livres Hebdo. La rentrée littéraire aura fait dans la démesure, cette année encore. Et condamné à l’anonymat les nombreux livres qui n’auront pas la chance d’être des « têtes de gondole ».

Les auteurs et autrices belges, nombreux, qui ont participé à cette grande liturgie automnale des Lettres ont bénéficié, comme tous leurs confrères, d’une exposition médiatique variable. Tour d’horizon des journaux, magazines et blogs, sur papier ou en ligne, et de ce qu’ils écrivent de la rentrée belge. Continuer la lecture

Les héritières de Dallas

Anne DUVIVIER, Cendres, M.E.O., 2021, 108 p., 14 € / ePub : 8.99 €, ISBN : 9782807002999

duvivier cendresCendres est un court récit qui nous plonge dans les préparatifs d’un voyage de deux sœurs, Violette et Lila, sur l’île d’Ischia au large de Naples, afin de disperser les cendres de leur oncle Robert. Hélène, la fille de ce dernier, accompagnera le duo afin de respecter les volontés mystérieuses du défunt. La raison du choix du lieu est en effet assez énigmatique… Continuer la lecture

Quand un psy pète une durite

Anne DUVIVIER, Un amour de psy, M.E.O., 2019, 182 p., 17€, ISBN : 2807001882 

Angelo est un psy de cinquante-neuf ans à qui son épouse vient d’annoncer qu’elle est amoureuse d’une autre femme de trente-quatre ans. Magnanime, elle souhaite toujours vivre avec son mari moyennant quelques aménagements. Bien qu’ils soient dans un mariage libre, Angelo vit mal cette nouvelle, qui lui fait l’effet d’un séisme. Continuer la lecture

Les surprises d’une vie ordinaire

Anne DUVIVIER, My Brussels Beauty, Murmure des soirs, 2016, 228 p., 19 €


Un shampoing deux en un, un balayage à Monsieur Ashton, une discussion sur l’allaitement avec une jeune maman, un brushing pour Madame Durieux, un conseil avisé, une coupe gratuite à ce jeune étudiant sympathique, une inspection de la salle des machines à laver attenante au salon de coiffure… et toujours un sourire, un petit mot gentil, une attention pour ses clients. Tel est le quotidien de Jackie. Continuer la lecture