Archives par étiquette : Couple

« À quoi penses-tu ? »

Un coup de cœur du Carnet

Emmanuel RÉGNIEZ, Madame Jules, Tripode, 2019, 131 p., 15 €, ISBN : 9782370551986

Il y a trois ans, nous chroniquions pour le Carnet le premier roman d’Emmanuel Régniez, Notre Château, et nous affichions notre impatience à lire son deuxième opus. Nous avons attendu. Et le voici, l’impeccable et tendu Madame Jules, toujours aux éditions Le Tripode.


Lire aussi : notre recension de Notre Château


Madame Jules, la narratrice, est l’épouse de Monsieur Jules. Elle l’aime, et leur couple semble, dans le tournoyant délié des phrases de Madame Jules, d’une perfection totale. Il est son mari et son amant. Ils vivent dans un état de fusion et de bonheur permanent, avec le sentiment d’être seuls au monde. Mais cette belle mécanique se grippe. Un soir où Monsieur Jules ne parvient pas à atteindre une érection satisfaisante, une fissure se dessine. « À quoi penses-tu ? À toi, je pense à toi. » Aux certitudes d’airain succèdent peu à peu les questions, qui s’insinuent dans les mots de Madame Jules comme un lent poison dans ses veines, infectant le texte et le colorant d’ironie. Continuer la lecture

Néandertal, la femme et les joies du couple

Aurélie William LEVAUX, La vie intelligente, Atrabile, 2019, 152 p., 19,50 €, ISBN : 978-2-88923-079-2

L’artiste plasticienne Aurélie William Levaux, fidèle à sa technique d’illustrations sur tissu, à son regard désabusé sur la vie et à son humour pince-sans-rire nous livre un nouvel album hybride. Face à des dessins de scènes de vie, elle mène un récit sur le quotidien de son couple, encore en construction, mêlé de digressions plus réflexives sur des sujets aussi variés que la condition humaine, l’état du monde, les crises hormonales, les ordinateurs cassés dans un mouvement d’humeur et les pizzas à un euro. Continuer la lecture

« Mais alors, avant d’être ensemble, qu’avions-nous vu ? »

Un coup de cœur du Carnet

Eva KAVIAN, L’homme que j’aime, Carnets du Dessert de Lune, 2019, 66 p., 12 €, ISBN : 978-2930607597

Eva Kavian est une autrice qui touche à tous les genres, écrit pour tous les âges et anime des ateliers d’écriture. Poésies, road-movie mésolithique, manuel pour apprenti écrivain, romans pour enfants ou adolescents, souvent elle invente des vies à ses personnages. Parfois, elle raconte la sienne. Continuer la lecture

Quand un psy pète une durite

Anne DUVIVIER, Un amour de psy, M.E.O., 2019, 182 p., 17€, ISBN : 2807001882 

Angelo est un psy de cinquante-neuf ans à qui son épouse vient d’annoncer qu’elle est amoureuse d’une autre femme de trente-quatre ans. Magnanime, elle souhaite toujours vivre avec son mari moyennant quelques aménagements. Bien qu’ils soient dans un mariage libre, Angelo vit mal cette nouvelle, qui lui fait l’effet d’un séisme. Continuer la lecture

Désenchantement du couple

Aurélie William LEVAUX, Sisyphe Les joies du couple, Genève, Atrabile, 2016, 148 p., 26,50 €

levauxAurélie William Levaux travaille à la croisée des genres, quelque part entre la bande dessinée, la littérature et l’art contemporain. Cette Liégeoise, connue pour son travail de broderie et peinture sur tissu, nous livre Sisyphe Les joies du couple, un album hybride et atypique. Alors que ses précédentes publications étaient principalement axées sur son travail plastique, ce roman graphique fait entrer en résonance le verbe et le dessin. Son univers pictural, assez reconnaissable, fait penser à des gravures anciennes qu’elle aurait détournées pour se les approprier et leur donner un sens nouveau, plus percutant. Continuer la lecture

Le grand désarroi contemporain

Émilie GÄBELE

louvetDans les deux pièces, La souffrance d’Alexandre et Une soirée ordinaire, Jean Louvet met en scène des couples qui s’interrogent sur le monde et sur eux-mêmes. Il fait état d’une société en crise. Certains personnages sont en pleine détresse personnelle, tandis que d’autres doutent de leur couple ou commentent la période de récession économique et la misère sociale grandissante. À quand la grande révolution qui nous sortira de cette indifférence ambiante ? C’est la faillite des grands idéaux.

Continuer la lecture