Archives par étiquette : Michel Lambert

Des rendez-vous manqués

Un coup de cœur du Carnet

Michel LAMBERT, Le lendemain, Pierre-Guillaume de Roux, 2017, 192 p., 19,90€, ISBN : 978-2-36371-187-8

lambert le lendemainDe rencontres fortuites en retrouvailles provoquées, ces neuf nouvelles convoquent des hommes et des femmes qui partagent, le temps d’un instant, des souvenirs surannés, envolés, la gêne d’une réunion improbable. Jean-Charles décide sur un coup de tête de rendre visite à un couple d’amis qu’il n’a plus vu depuis quinze ans. Vont-ils l’accueillir chaleureusement ? Un jeune homme recherche un peu de compagnie, un soir de fête et de grande solitude, et se retrouve attablé dans une discothèque avec un parfait inconnu, tout aussi seul que lui, rencontré quelques heures plus tôt dans un cinéma. Patricia revoit le père de son enfant qui l’a tant fait souffrir et ces lieux qu’elle a voulu fuir. Stéphane Malter sympathise avec son voisin de table dans un bar miteux de la côte. Ils renchérissent à qui aura le dernier mot et le cri le plus effrayant à la manière de Richard Widmark dans Panique sur la ville. Paul emmène sa compagne sur le champ de sa jeunesse, à travers ses premières expériences de planeur, ses premières peurs et ses premières envies de sublimer les choses par l’art. Dans un café où elle a ses habitudes, une femme attend un Xème homme rencontré sur la toile. À la terrasse du Continental, lieu qu’il fréquentait énormément lorsqu’il était journaliste, André tombe par hasard sur son ancienne maîtresse. Une autre terrasse voit l’invraisemblable réunion de Maxime Junior et d’un homme, tout de noir vêtu, qu’il avait croisé des années plus tôt, à l’hippodrome, là où Junior tentait tant bien que mal de se faire une place entre son imposant père et sa jambe boiteuse. Pour combler un manque, Roland recherche la présence d’Ingrid à la fête de fin de tournage du film dont il est le scénariste. Continuer la lecture

De touchantes promenades imparfaites

Un coup de coeur du Carnet
Emilie GÄBELE

lambertDes êtres avancent dans une ambiance caniculaire. L’air se fait lourd. La nébulosité augmente. Un obstacle et ils trébuchent. La chute était inévitable. Certains se relèvent rapidement. D’autres, aux abois, plongent « pour un instant, pour un instant seulement », ou pour une plus longue durée. Ces hommes et ces femmes parcourent les villes, à pied ou en voiture, errent dans leurs pensées, leur passé, leurs rêves. Ce sont tous de grands blessés. Certains ont été amputés d’une femme, d’une dignité, d’un rêve, d’autres d’une carrière, d’une voix, d’un ami, d’une raison… Ils avancent claudicant, bien souvent seuls, l’ombre d’une peur inconnue leur collant à la peau. Continuer la lecture

« À quoi ça rime? »

Samia HAMMAMI

lambertDans son éclairante postface à la réédition en Espace Nord (2015) de Dieu s’amuse, paru initialement aux éditions Pierre-Guillaume de Roux (2011), Nausicaa Dewez retrace le parcours aux multiples surgeons (journaliste, rédacteur en chef, chroniqueur, romancier, animateur d’ateliers, etc.) de Michel Lambert, homme à une seule souche : la littérature. Elle interroge plus précisément son rapport à la nouvelle, genre qu’il privilégie depuis son entrée en écriture et au sein duquel il se démarque par des recueils solidement cohérents, primés à plusieurs reprises. La postfacière l’inscrit dans une lignée résolument contemporaine : « D’évidence, la nouvelle telle que pratiquée par Michel Lambert rompt avec le canon de la nouvelle classique, à la Maupassant. Pour reprendre une terminologie proposée par René Godenne et aujourd’hui communément admise, on peut dire que Lambert pratique non la “nouvelle-histoire” mais la “nouvelle-instant”. » Sous cette dénomination se range une veine où, sans souci de raconter une histoire complète, est opéré un focus – la « spectrographie » – sur un moment déterminant de la vie d’un protagoniste lambda. Cette démarche implique le lecteur et, selon les propres termes de Lambert, l’invite à « faire travailler son imagination pour combler les blancs du texte ». Continuer la lecture