Archives par étiquette : Prix Rossel

Le Rossel 2017 pour Laurent Demoulin

demoulin picLaurent Demoulin remporte le Prix Rossel 2017 pour Robinson (Gallimard). Doté de 5.000 €, le Prix Rossel, considéré comme le « Goncourt belge », est le plus prestigieux prix littéraire belge francophone. Il est décerné chaque année depuis 1938 à un roman ou recueil de nouvelles.  Continuer la lecture

Rossel 2017 : les finalistes

rossel jury

Le jury du Rossel ©René Breny. Le Soir.

Le Prix Rossel, considéré comme le plus prestigieux prix littéraire en Belgique francophone, a livré le nom des cinq finalistes de son édition 2017. Les premiers romans s’y taillent une place de choix, tandis que les éditeurs belges sont bien représentés. Le /a lauréat-e sera connu-e le 7 décembre. 

Continuer la lecture

Le double jeu de l’écriture

Ariane LE FORT, Beau-fils, postface de Michel Zumkir, Les Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2017 (rééd.), 167 p., 8,50 €, ISBN : 9782875681478

le fort.jpgPrimé plusieurs fois en 2003, par le Rossel notamment, Beau-fils d’Ariane Le Fort mérite on ne peut mieux une réédition en Espace Nord, cette fois accompagnée d’une postface de Michel Zumkir. On est certes déjà tombé sous le charme des fictions de l’auteure sans qu’il soit nécessaire de se référer à un guide. Elle a cette habitude rare, somme toute, de livrer des histoires simples à démêler, voire à dévorer telles quelles. Mais elle les assortit toujours d’une réserve, d’un quant-à-soi qui demande qu’on s’y attarde ou qu’on y revienne. D’où l’utilité de commentaires comme cette postface qui va attirer notre attention et débusquer l’arrière-fable d’une apparente simplicité. S’y révèle le double jeu de l’écriture de Beau-Fils, ce roman qui se lit sans résistance, avec plaisir et qui tient le lecteur dans un certain suspense qu’il ne dissipera pas. Il ne se termine pas à vrai dire si ce n’est sur un doute majeur, une interrogation, sorte d’adresse à un témoin impersonnel : Continuer la lecture

Prix Rossel : le verdict

antoine

Le jury du Prix Rossel a délibéré et rendu son verdict. Pour rappel, cinq ouvrages étaient en lice pour remporter le prestigieux prix littéraire : Danse de la vie brève d’Hubert Antoine, À ma place de Claire Huynen, Notre château d’Emmanuel Régniez, L’inconnu du parvis de Giuseppe Santoliquido et Noël en décembre de Bernard Tirtiaux.  Continuer la lecture

Le Rossel 2016 : les finalistes

savitzkaya

Qui succédera à Eugène Savitzkaya? (c) Sylvain Piraux

Composé des écrivains Thomas Gunzig, Michel Lambert, Ariane Le Fort, Pierre Mertens, Jean-Luc Outers, Isabelle Spaak, des libraires Ariane Herman et Natacha Mangez, des journalistes Jean-Claude Van Troyen et Daniel Couvreur (secrétaire), le jury du Prix Rossel a sélectionné les 5 finalistes de l’édition 2016. Le vainqueur du plus prestigieux prix littéraire belge francophone sera connu le 1er décembre.  Continuer la lecture

Un amour interdit

François EMMANUEL, La Passion Savinsen, Les Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2016, 189 p., 8,5 €

La Passion Savinsen | Espace NordSi la passion n’est pas héréditaire et semble due à quelque fatum, elle peut se transmettre de génération en génération. Chez les Savinsen, le modèle passionnel va de la nostalgie hallucinée du grand-père Tobias à sa petite-fille Jeanne en passant par la mère qui vivra un amour interdit et en mourra. L’histoire présente se déroule pendant la deuxième guerre mondiale. Jeanne, l’héroïne, restée seule responsable du château familial depuis la mort de sa mère et la déportation de son père, doit affronter la réquisition du domaine par les Allemands. Cette intrusion subite entraîne un désordre matériel mais surtout un bouleversement des sentiments et déclenche un afflux de souvenirs chez la jeune fille : l’officier occupe la bibliothèque où son père entomologiste classait ses collections ; l’installation des soldats dans une aile du bâtiment fait qu’elle rouvre la chambre de sa mère pleine encore de sa présence. Et surtout, se développe progressivement entre Jeanne et l’officier Matthäus Hiele une passion dont ils paieront le prix « réel et symbolique » : il sera envoyé sur le front de l’Est et elle sera tondue à la libération. Continuer la lecture

Rossel : and the winner is…

 Eugène Savitzkaya © DR Le jury du Rossel vient de livrer son verdict. Parmi les cinq livres en lice pour recevoir la prestigieuse récompense, c’est Fraudeur d’Eugène Savitzkaya (éditions de Minuit) qui a été couronné.  Continuer la lecture