Archives par étiquette : Francesco Pittau

Boutique des jours perdus

Francesco PITTAU, La quincaille des jours, Carnets du dessert de lune, 2018, 110 p., 14 €,
ISBN : 978-2-93060-747-4

Les jours passent comme un bouquet de sensations hétéroclites, une mosaïque d’instants. Francesco Pittau tente de capturer ces surgissements, ces révélations fugitives, ces presque rien ; de les piquer dans un mot, dans quelques lignes, dans un poème.

Il y a l’émerveillement d’un réveil, un émerveillement dont on ne sait la cause, seulement qu’il vous emplit :  Continuer la lecture

Le Prix des lycéens de littérature pour Emmanuelle Pirotte

e pirotteLe Prix des lycéens de littérature a été remis ce mercredi 10 mai au Théâtre royal de Namur. Dans le cadre de ce prix organisé par la cellule Culture-Enseignement du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, cinq romans d’auteurs belges avaient été soumis aux lycéens participants, qui ont aussi eu l’occasion de rencontrer les auteurs tout au long de l’année scolaire. C’est Today we live, le premier roman d’Emmanuelle Pirotte, qui remporte le Prix des lycéens. Mais les autres ouvrages en lice n’ont pas été oubliés par le jury, composé de 3.400 adolescents. Avec les prix annexes qu’il a remis, ce jury a saisi la spécificité de chacun des romans qui lui ont été proposés.

À lire : notre critique de Today we live

Continuer la lecture

Aphorismes et périls

David GREUSE, Double sens unique / Freddy TOUGAUX, Unique double sens, Cactus inébranlable, coll. « Les P’tits Cactus », 2016, 88 p., 9 €  ISBN : 978-2-930659-47-3 ; Jacky LEGGE, (L’)Armes à feu et à sang, Réflexions sans importance sauf quelques-unes, Illustrations de Priscilla Beccari, , Cactus inébranlable, coll. « Les P’tits Cactus », 2016, 86 p., 9 €   ISBN 978-2-930659-58-8 ; MICKOMIX, L’esprit fera peur !, Faux adages et vraies maximes, Cactus inébranlable, coll. « Les P’tits Cactus », 2016, 84 p., 9 €   ISBN: 978-2-930659-53-4 ; Francesco PITTAU, Les Hamsters de l’agacement, Cactus inébranlable, coll. « Les P’tits Cactus », 2016, 100 p., 9 €   ISBN 978-2-930659-54-1

tougauxIls sont piquants, hérissés à souhait, les quatre oursins que nous sert le fort peu glabre Cactus inébranlable. Ferme en sa résolution de ne publier que des aphorismes dans sa collection « Les P’tits Cactus », cette maison se revendiquant « wallonne, indépendante, autonome, impertinente et alternative » décline le genre au gré de tous ses avatars possibles. Car l’aphorisme, si bref soit-il, peut atteindre la dimension d’un paragraphe sans que la compacité de son encre en pâtisse. Il peut verser dans la poésie, la philosophie, le registre pataphysique, cynique ou nihiliste. C’est l’écume de l’esprit, le sel de la conversation, l’or en barre de ces bons mots qu’on casse en œufs durs, d’un coup sec, sur le zinc du comptoir, seule façon d’encore les voir éclore. Insaisissable Odradek, l’aphorisme est protéiforme, fuyant, évanescent. Donc immuable en sa puissance expressive. Continuer la lecture

Prix des lycéens : les livres sélectionnés

abel prix des lyceensDécerné tous les deux ans, le Prix des lycéens de littérature est un prix littéraire dont le jury est composé d’élèves de classes terminales du secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2015, les quelque 3.000 élèves participants avaient élu Derrière la haine de Barbara Abel.  Continuer la lecture

5 auteurs pour un Prix Rossel

Les finalistes du Prix Rossel 2015 sont connus. Le Prix récompense chaque année un roman ou recueil de nouvelles d’un auteur belge francophone.

Ils sont cinq écrivains à prétendre à la succession d’Hedwige Jeanmart, couronnée en 2014 pour son premier roman Blanès (Gallimard) :  Continuer la lecture

Et le Peau-Rouge vainquit la Tunique Bleue

Un coup de coeur du Carnet

Francesco PITTAU, Tête-Dure, Bruxelles, Les Carnets du Dessert de Lune, coll. « Sur la Lune », 2015, 100 p., 12 €

pittau_hammamiSamedi 27 octobre 1962. Au cœur de la Guerre froide, le monde passe à quelques étincelles d’une pulvérisation nucléaire. La crise des missiles de Cuba atteint son paroxysme ; les mycéliums atomiques se ramifient sous les eaux caribéennes, dans les airs sibériens ou sur les terres insulaires. Dans le poste de radio, la voix du journaliste égrène des nouvelles inquiétantes. Continuer la lecture