Archives par étiquette : Violaine Gréant

Vanitas & disco

Mathilde VAN GHELUWE, Funky Town. L’histoire de Lele, Atrabile, coll. « Flegme », 2019, 144 p., 15 €, ISBN : 978-2-88923-088-4

Funky Town est le deuxième roman graphique de Mathilde Van Gheluwe. D’abord publié en anglais par l’éditeur suédois Peow ! studio, il est paru en février 2020 chez Atrabile et marque  le début d’une trilogie. Continuer la lecture

Tours et détours

Corine JAMAR, Les replis de l’hippocampe, Bamboo, 2019, 18 €, ISBN : 978-2-8189-6809-3

Dans quels détours complexes, dans quelle partie secrète de la mémoire de Calista Corine Jamar nous entraine-t-elle avec ce roman qui conte la naissance d’un récit ?

Calista a eu deux filles avec Cyril. Chaque jour, elle s’est enorgueillie d’échapper aux chiffres qui leur avaient été annoncés suite à la découverte des handicaps de Salomé, leur aînée : « Les papas d’enfants handicapés ont un peu plus de mal à être charmants : 80% d’entre eux […] quittent leur conjointe ». Le jour du dix-huitième anniversaire de sa fille, Calista apprend un mensonge vieux du même âge. Continuer la lecture

Trois petits tours et puis s’en vont…

Un coup de cœur du Carnet

Aïko SOLOVKINE, Rodéo, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2020, 220 p., 8.50 €, ISBN : 978-2-87568-482-0

Le roman Rodéo d’Aïko Solovkine, bien que salué par les critiques lors de sa première publication en 2014 chez Filipson et récompensé par le prix de la Première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2016, avait continué de circuler dans une communauté restreinte de lecteurs. Sa deuxième édition est un événement attendu, tant il est évident que le récit de cette jeune autrice n’avait pas eu alors la visibilité qu’il méritait. Augmenté d’une postface, comme c’est toujours le cas dans la collection Espace Nord, ce roman met en scène les actions d’une jeunesse mâle oubliée dans une région rurale belge délaissée. Continuer la lecture

Le ballet des retardataires : Lost in translation

Un coup de cœur du Carnet

Maïa ABOUELEZE, Le ballet des retardataires : Tokyo, tambours et tremblements, Intervalles, 2019, 152 p., 16 €, ISBN : 978-2-36956-082

En lisant le roman Le ballet des retardataires (Tokyo, tambours et tremblements), nous marchons avec Maïa Aboueleze en plein cœur de Tokyo où l’autrice s’est immergée durant plusieurs mois pour perfectionner sa connaissance du taïko, une discipline qui la passionne et qui englobe à la fois la pratique du tambour, de la danse, des arts martiaux et de la méditation.

Bien sûr, l’exil n’est pas toujours chose facile pour la protagoniste qui ne parle pas japonais et dont la maîtrise de l’anglais est superflue sur l’île.  Elle ne possède pas non plus les codes de la société dans laquelle elle évolue, même si elle sait que la dignité et la discipline y sont des valeurs importantes. Continuer la lecture

Quand les enfants disparaissent et que monte l’angoisse

Valentine GALLARDO et Mathilde VAN GHELUWE, Pendant que le loup n’y est pas, Atrabile, 2019, 176 p., 25 €, ISBN : 978-2-88923-039-6

gallardo van gheluwe pendant que le loup n y est pas Ça s’est passé sur un pont, mais non, pas un pont comme ça, et il n’y avait personne sur le pont et personne sur la route, il fallait le traverser…

Ce qui s’est passé sur ce pont, Mathilde et Valentine s’apprêtent à le découvrir un peu malgré elles, et cette découverte va les accompagner vers la sortie de l’enfance. Leur croissance et les questionnements qui l’accompagnent ont lieu Pendant que le loup n’y est pas. Continuer la lecture