Archives par étiquette : nazisme

Sauver la phénoménologie

Herman VAN BREDA, Sauver les phénomènes, Allia, 2018,  95 p., 6.50 € / ePub : 3.99 €, ISBN 979-10-304-1004-4

sauver les phénomènesL’expression « sauver les phénomènes » peut introduire à l’activité philosophique depuis Nietzsche et en tout cas le début du XXe siècle, mais à condition d’ajouter par la mise à découvert du langage qui y fait obstacle et y participe. Les grands courants de la philosophie contemporaine s’évertuent en effet à analyser ou à épurer le langage, à réduire ou à déconstruire ses présupposés, à l’interpréter ou à le mettre en récit… Continuer la lecture

Philosophie, poésie et action politique

Éric CLÉMENS, De l’égalité à la liberté. En passant par le Revenu de Base Inconditionnel, Saint-Pierre, Le Corridor bleu, 2015, 140 p.

Le demi-siècle 1965-2015 fut marqué par une série de crises ou de mutations profondes, dont notre vision du monde occidentale ne pouvait sortir intacte : révélation accrue des crimes nazis et staliniens, conséquences de la décolonisation, contestation de mai 68 et maoïsme, chocs pétroliers, fin de l’U.R.S.S. et déclin du communisme, croissance des pays émergents, etc. Telles sont les turbulences historiques devant lesquelles Éric Clémens, philosophe de formation, a tenté de repenser les bases de la politique et de l’éthique – rappelons notamment son essai Le même entre démocratie et philosophie (Lebeer-Hossman, 1987) –, mais sans éluder la nécessité de l’action concrète, puisqu’il a notamment organisé ou participé à de nombreux débats publics et qu’il milite pour l’attribution à chaque citoyen d’un « revenu de base inconditionnel ». Le livre qui parait aujourd’hui rassemble des textes publiés tout au long de ces années, jalons d’une recherche exigeante et rigoureuse entre interrogation philosophique et écriture poétique ; son titre l’indique, égalité et liberté sont deux préoccupations – éminemment républicaines – qui dominent, ou plutôt arriment le questionnement auquel s’astreint l’auteur. Continuer la lecture

Hitler, un nouveau sauveur?

Marie DEWEZ

de la croixAprès Hitler et la franc-maçonnerie (Racine, 2013), Arnaud de la Croix s’attaque à la question –controversée – de la religion d’Hitler, dans son nouvel essai publié aux éditions Racine. Baptisé dans l’Église catholique et enfant de chœur, le chef du mouvement national-socialiste était-il chrétien – comme l’a notamment soutenu le philosophe Michel Onfray, dans son Traité d’athéologie ?  Sa foi s’inscrivait-elle dans une mouvance néo-païenne ou le Führer entendait-il en revenir aux anciennes croyances germaniques ? Était-il athée ? Continuer la lecture