Archives par étiquette : Séverine Radoux

Quand le jeu de cartes change à l’annonce de l’apocalypse

Émilie GÉRARD, Une si jolie couleur verte, Memory, 2018, 440 p., 23€, ISBN : 978-2-87413-284-1

Une si jolie couleur verte s’ouvre sur la vie quotidienne de quatre personnages vivant dans des endroits éloignés de la planète : il y a Adèle qui habite dans sa ferme en Ardèche avec ses trois enfants et s’occupe de ses chèvres et son fromage ; il y a Lucas, qui vit reclus dans son studio à Bruxelles, accro aux cigarettes et aux jeux vidéo, en marginal convaincu ;il y a Fukuo, un riche chef d’entreprise à Nagasaki qui gère ses succursales dans le monde et travaille avec son fils qui le déçoit ; enfin, il y a Jürgen, qui travaille à l’Observatoire Astronomique en Arizona et vit paisiblement avec Helen, la femme qu’il aime.

Continuer la lecture

Captif

Bertrand MAINDIAUX, Le goût âpre de la poussière afghane, LC éditions, 2016, 214p., 17€, ISBN : 978-2376960034

4 juin 2012. Un avion militaire se pose dans une zone de guerre à Kaboul. À l’intérieur, François Weber, un représentant de l’ONG Secours International Belgique, invité à une conférence de deux jours devant fixer les termes de l’aide internationale après 2014. François est spécialisé en matière d’évaluation et de planification. Il a déjà beaucoup voyagé, mais c’est la première fois qu’il entre dans un territoire pendant un conflit.

Dès sa sortie de l’avion, ça ne rigole pas : les passagers sont escortés, ils reçoivent une avalanche de consignes, un badge obligatoire, une clé de sécurité pour leur tente. François apprend rapidement que le programme a changé : il n’assistera pas au début de la conférence pour rencontrer le chef de mission des Nations Unies afin de l’aider à peaufiner la proposition que ce dernier fera le lendemain. Continuer la lecture

Pourquoi pas moi ?

Lola MANSOUR, Ceinture blanche, Ker, 2018, 103 p., 12€ / ePub : 5.99 €, ISBN : 978-2-87586-242-6

L’auteure est une judokate belge ayant reçu de nombreuses médailles, notamment la médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse 2010 et au championnat d’Europe des moins de vingt ans en 2012. Pourtant, ce n’est pas une autobiographie qu’elle nous donne à lire, mais une fiction qui dévoile le parcours d’Anya, douze ans. Celle-ci cherche un but à sa vie et en trouve un : elle veut devenir une championne, pendant que ses copines rêvent de devenir princesses. D’où lui vient cette idée ? Pas de ses parents artistes, en tout cas. Mais peu importe. Anya est habitée par cette idée fixe. Le hic, c’est qu’elle ne sait pas dans quel sport briller. Continuer la lecture

Mères démantelées

Maria DE LOS ANGELES PRIETO MARIN, Disparition à Isla Mujeres, Cygne, 2018, 173p., 18€, ISBN : 978-2-84924-545-3

Il y a douze ans, Joyce est partie au Mexique avec son mari Richard et sa fille Lily de deux ans. Un moment d’inattention sur la plage et la petite a disparu. La police mexicaine, le consulat américain et un détective privé se penchent sur cette affaire. Leur conclusion : Lily a été enlevée. Par qui ? On ne sait pas. Après des mois de recherche, la police, les avocats, les détectives et même Richard baissent les bras. Continuer la lecture

Je me souviens…

Jean-Marie DUBETZ, Le rire du jeune crocodile. Une enfance au Congo belge de 1950 à 1960. Récit d’une odyssée, Traverse, 2018, 185 p., 20 €, ISBN : 978-2-93078-328-4

Le récit que Jean-Marie Dubetz nous donne à lire est composé de fragments de son enfance dans l’ancien Congo belge, depuis ses premiers souvenirs jusqu’à ses dix ans. Il souligne d’entrée de jeu sa volonté de transmettre son histoire au sein de sa famille, mais aussi auprès d’un public plus large intéressé par son vécu particulier et l’empreinte que ce dernier a laissée sur lui, à savoir la capacité d’émerveillement de l’enfant face à la beauté du monde dans lequel il a grandi. Continuer la lecture

Quand l’écriture révèle à soi-même et fait rayonner l’Amour…

Un coup de cœur du Carnet

Isabelle BARY, Les dix-sept valises, Luce Wilquin, 2018, 190 p., 19€, ISBN : 978-2-88253-550-4

Mathilde, une journaliste pour un magazine belge, rejoint au Maroc son amie Alicia Zitouni, qu’elle a rencontrée un an plus tôt lors d’un reportage. Ces deux-là ont accroché tout de suite malgré leurs différences : Mathilde est une petite bourgeoise cartésienne coincée par la loi du marché professionnel, tandis qu’Alicia est une cheffe cuisinière lumineuse au passé chaotique, mais qui voit le beau partout. Le prétexte de ces retrouvailles est la notoriété grandissante d’Alicia, qui accepte un article sur elle, uniquement s’il est rédigé par son amie Mathilde, car la machine médiatique la broie un peu trop à son goût. Besoin de bienveillance oblige… Continuer la lecture

Poussière, rhum, magot et sueurs fauves

Ben ARÈS, Les jours rouges, Bibliothèque malgache, 2018, 137 p., ePub : 3,99€, ISBN : 978-2-37363-074-9

Avec Les jours rouges, Ben Arès nous plonge dans un recueil de nouvelles dévoilant la vie quotidienne de Madagascar, un pays où règne la sécheresse qui tape sur les cases en tôle de trois mètres sur trois. Un pays où nous découvrons la pauvreté des autochtones aux « petits métiers ou sans métier ». Un pays où les étrangers sont à la fois vénérés et méprisés, mais aussi victimes de préjugés. C’est qu’ils ont pu se payer un billet d’avion pour venir d’Europe ; ils sont donc considérés comme riches, des « pompes à fric » ou des maris potentiels, c’est selon.

C’est à travers des événements banals comme un mariage, une naissance ou la maladie d’un enfant que nous découvrons les coutumes locales d’un pays très imprégné de croyances. Continuer la lecture