Archives par étiquette : traduction

Une traductrice et une scénariste à l’honneur

Le Carnet et les Instants évoque régulièrement les prix littéraires reçus par les auteurs et autrices belges. Ces derniers jours, les romancières Barbara Abel et Diane Meur ont été mises à l’honneur. Mais pour d’autres pans de leur travail : l’une comme scénariste, l’autre comme traductrice.  Continuer la lecture

« vieil enfant aux mains tachées d’encre… »

Carl NORAC, L’envers des circonstances / De keerzij van de toestand / Die andere Seite des Geschehens, Maelström Reevolution, 2022, 18 €, 232 p., ISBN : 9782875054258

norac l'envers des circonstancesCarl Norac possède cette capacité de nous emmener, de nous embarquer dans son sillage. Des voyages dans l’espace, vers ces contrées qu’il affectionne particulièrement mais aussi dans le temps, celui de l’enfance qu’il cherche toujours à retrouver par le biais d’une sorte de mélancolie communicative et qui nous fait dire qu’on a tous un peu de Norac en nous. Les thèmes, chers au poète, épinglés par la récente anthologie publiée dans la collection Espace Nord sous le titre de Piéton du monde se retrouvent ici, dans ce recueil composite, L’envers des circonstances. Continuer la lecture

Bibliographie des traductions : 2021-2022

bibliographie traduction

La Semaine du livre, menée par la RTBF en partenariat avec l’asbl Foire du livre, consacrera l’après-midi du vendredi 18 mars à la traduction, avec un beau programme de rencontres. En prélude à cette journée, Le Carnet et les Instants s’associe avec l’asbl TraduQtiv pour publier une bibliographie des traducteurs et traductrices belges.

À l’image de notre bibliographie mensuelle des auteurs et autrices belges, la bibliographie des traductions propose, à un rythme annuel, un répertoire de livres traduits en français par des traducteurs et traductrices belges ou résidant en Belgique. Après une première liste publiée en 2021, cette nouvelle livraison reprend, de manière non exhaustive, les livres parus en 2021 et 2022.

TraduQtiv est une asbl autour de la traduction littéraire, fondée en 2016 et subventionnée par la Fédération Wallonie Bruxelles depuis 2018.

Une liste établie par Anne Casterman

Continuer la lecture

Le prix Première : la traduction vers l’allemand à l’honneur

Organisé par l’Institut culturel germano-français de Tübingen, le Bureau des Instituts français en Allemagne, l’Union des amis des Instituts de Tübingen et la librairie Osiander, le prix Première récompense un livre francophone traduit en allemand. La sélection pour l’édition 2022 est connue. Continuer la lecture

Les 20 bourses de traduction Passa Porta sont attribuées

lamarche le jour du chien

La situation sanitaire n’ayant pas permis d’accueillir des traducteurs et traductrices en résidence à Seneffe, Passa Porta, qui coordonne la résidence, décernait cette année 20 bourses de traduction, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les lauréates et lauréats sont connus. Continuer la lecture

Plusieurs sœurs

COLLECTIF, Les sœurs Loveling / De zussen Loveling, Midis de la Poésie Éditions & Poëziecentrum, 2021, 17 €, ISBN : 978-90-5655-359-3

soeurs lovelingHuit poétesses néerlandophones et francophones – Catherine Barsics, Victoire de Changy, Hind Eljadid, Astrid Haerens, Ruth Lasters, Cathy Min Jung, Bwanga Pilipili et Maud Vanhauwaert – signent chacune un ou des poèmes inspirés de l’œuvre des sœurs Rosalie et Virginie Loveling dans l’ouvrage Les sœurs Loveling / De zussen Loveling paru aux éditions des Midis de la poésie & du Poëziecentrum. À l’entame de cet ouvrage collectif, la philosophe et autrice Tinneke Beeckman pose quelques balises historiques et contextuelles de la vie et de l’œuvre des sœurs Loveling. Continuer la lecture

Bourses de traduction littéraire Passa Porta : appel à candidatures

La situation sanitaire ne permet toujours pas l’accueil de traducteurs et traductrices en résidence à Seneffe. La Maison internationale des Littératures Passa Porta, qui organise cette résidence, lance donc un appel à candidatures pour des bourses de traduction. Destinées à des traductions d’oeuvres littéraires belges francophones, vingt bourses seront octroyées. Les candidatures doivent être envoyées pour le 31 octobre 2021. Continuer la lecture

Borderlines Euregion Stories : 1 territoire, 3 langues, 9 artistes

L’Eurégion Meuse-Rhin a créé une plateforme web, Borderlines, dédiée à la création poétique et littéraire. Elle présente les oeuvres de neuf auteurs et autrices – francophones, néerlandophones et germanophones ; belges, néerlandais et allemands.  Continuer la lecture

Bibliographie des traductions : 2019-2020

bibliographie  traduction

La 6e journée de la traduction aura lieu le 25 février à la Foire du livre de Bruxelles. En prélude à cette journée, Le Carnet et les Instants s’associe avec l’asbl TraduQtiv pour inaugurer une nouvelle rubrique.

À l’image de notre bibliographie mensuelle de livres d’auteurs et autrices belges francophones, nous vous présenterons un répertoire de livres traduits en français par des traducteurs et traductrices belges ou résidant en Belgique. La première liste publiée aujourd’hui reprend, de manière non exhaustive, des livres publiés en 2019 et 2020. Et sera suivie d’autres …

TraduQtiv est une asbl autour de la traduction littéraire, fondée en 2016 et subventionnée par la Fédération Wallonie Bruxelles depuis 2018.

Une liste établie par Anne Casterman Continuer la lecture

« Sur le petit vapeur, quelque part, au Norrland peut-être… »

Un coup de cœur du Carnet

Piet LINCKEN, Edith SÖDERGRAN (1892-1923), Å itinéraire suédois, Atelier de l’agneau, 2020, 104 p., 17 €, ISBN : 9782374280424

lincken A itinéraire suédoisDepuis longtemps je prévoyais un voyage vers la Scandinavie. L’heure n’étant pas aux déplacements, j’ai dû réfréner mon élan vers le Nord, mettre cette destination au frais dans l’attente de jours meilleurs. Mais c’était sans compter le dernier livre de Piet Lincken ravivant le désir, Å itinéraire suédois édité dans la collection bilingue de l’Atelier de l’agneau. Artiste polymorphe (musicien, photographe, poète, compositeur) et traducteur du suédois, l’auteur nous embarque vers les confins de la Suède et de la Finlande où il vit régulièrement. Version augmentée d’un texte paru précédemment, le livre procède par à-coups, tels les soubresauts du moteur de la voiture qui pousse Lincken sur l’autoroute E6 vers Göteborg et plus loin encore vers le Nord. Continuer la lecture

Les projets soutenus par les bourses de traduction Passa Porta

illustration traduction

Photo Pixabay

Cet été, la maison internationale des littératures Passa Porta a lancé un appel à candidatures à destination des traducteurs littéraires. En jeu : 20 bourses de traduction, avec une priorité pour les traductions d’oeuvres belges francophones. Les projets soutenus sont désormais connus.  Continuer la lecture

French Voices Award : l’ambassade française aux USA dévoile ses lauréats

Laurent De Sutter

Par Laurent de Sutter — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

L’ambassade française aux États-Unis a communiqué les six titres sélectionnés pour la première session 2020 du French Voices Award.  Continuer la lecture

Les mots pour le traduire

Katrien LIEVOIS et Catherine GRAVET (éditrices invitées), Parallèles, Revue de la faculté de traduction et d’interprétation de l’université de Genève, n° 32/1 : La littérature belge francophone en traduction, avril 2020, 210 p., URL : https://www.paralleles.unige.ch/fr/tous-les-numeros/numero-32-1/

Katrien LIEVOIS et Catherine GRAVET (éditrices invitées), Parallèles, Revue de la faculté de traduction et d’interprétation de l’université de Genève, n° 32/1 : La littérature belge francophone en traduction, avril 2020Soulever la question de la traduction d’œuvres littéraires estampillées « belges », du fait du lieu de naissance de leur auteur, ne va pas de soi. Comme Katrien Lievois et Catherine Gravet prennent à cœur de le rappeler dans leur introduction parfaitement documentée : l’appartenance nationale des écrivains belges a eu tôt fait de céder le pas à leur appartenance linguistique. Davantage que les Français de province ou d’autres auteurs périphériques par rapport à une culture dominante (pensons par exemple aux Autrichiens), les Belges « habitent une langue » – en l’occurrence, pour ceux traités dans ce volume, le français. Continuer la lecture

Verheggen enfin chez Vondel !

Jean-Pierre VERHEGGEN, Pubères, Putains / Pubers, Pietenpakkers, traduction Christoph BRUNEEL, Âne qui butine, 2019, 2013 p., 22€, ISBN : 978-2-919712-23-6

Il n’est pas dans les habitudes du Carnet de recenser les traductions d’œuvres littéraires belges francophones vers d’autres langues. Une exception pourtant aujourd’hui tant l’entreprise qui voit le jour constitue une première, un défi relevé et entamé il y a trois ans par Christoph Bruneel, relieur de formation et animateur avec Anne Letoré des éditions L’Âne qui butine. Le pari ? Traduire intégralement en néerlandais un recueil de Jean-Pierre Verheggen, en l’occurrence Pubères, Putains, sans doute l’un des textes les plus connus, les plus aboutis du poète. Un pari assez fou en effet d’autant que Verheggen se plaît à rappeler avec humour que même en français il n’a jamais été adapté, empruntant en cela à Jules Renard sa formule ironique à l’encontre de l’auteur d’Un coup de dés jamais n’abolira le hasard, « Mallarmé, intraduisible même en français ! » Continuer la lecture

Migrer à travers les langues

Un coup de cœur du Carnet

Diane MEUR, Entre les rives. Traduire, écrire dans le pluriel des langues, Contre allée, 2019, 183 p., 18 €, ISBN : 978-2-376650-546

Quand des collègues lui ont proposé de prendre place dans une collection de « Paroles de traducteurs », Diane Meur a accepté avec enthousiasme, tout en précisant qu’elle ne pourrait en dissocier ses « paroles de romancière ». Et c’est ce qui fait l’intérêt de ce livre qui vaut tant par la finesse des considérations sur la traduction que par la réflexion sur l’influence réciproque de ses deux passions : la migration d’une langue à l’autre et l’écriture personnelle. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un essai. Le livre est fait de textes s’étendant sur plus de quinze ans, montrant une réelle continuité. On y sent la progression et l’approfondissement de la réflexion sur ces deux sujets. Continuer la lecture