Archives du mot-clé Werner Lambersy

Académie française : des Belges primés

stromaeL’Académie française a remis le 23 juin ses différents prix, qui couvrent les différents genres littéraires, mais aussi le cinéma et la chanson. Ils sont divisés en deux grandes catégories : les « Grands Prix », pour lesquels seuls les Académiciens proposent les candidatures, et les « Prix de fondations », pour lesquels auteurs et éditeurs peuvent proposer leurs ouvrages. Plusieurs Belges figurent parmi les lauréats. Lire la suite

Iconostase d’Anvers

Werner LAMBERSY, Anvers ou les Anges pervers, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2015.

Anvers ou les anges pervers | Espace NordDepuis ses débuts en 1967, Werner Lambersy a publié une septantaine de livres et recueils. Cette année 2015 aura été féconde pour le poète ‘francophone de Flandre’: pas moins de 6 publications, et parmi celles-ci La Perte du temps (Le Castor Astral) qui vient de recevoir, en ce mois de novembre, le prestigieux Prix Mallarmé. Presque au même moment, les éditions Espace Nord rééditent Anvers ou les Anges pervers. Un récit poétique quelque peu atypique dans l’œuvre importante de Lambersy, publié en 1994 aux Éperonniers et honoré du Prix Auguste Michot de l’ARLLFB l’année suivante. Lire la suite

Soirée Escaut à Bruxelles

À l’occasion de l’acquisition par le Musée de la Ville de Bruxelles d’un dessin allégorique de l’Escaut datant du XVIIIe siècle et de la publication du recueil Escaut! Salut de Werner Lambersy, le Musée et Opium éditions s’associent pour une soirée d’hommage au fleuve et à son imaginaire.  Lire la suite

Salut à toi, le Scaldien !

Un coup de coeur du Carnet

Werner LAMBERSY, Escaut ! Salut. Suite zwanzique et folkloresque, textes traduits par Guy Commerman, Opium éditions, 130 p., 20 €

Une ode à un fleuve ? L’entreprise apparaît d’emblée surannée, à une époque où le Poète, définitivement doublé par le virtuel, n’est plus censé se faire ni Mage ni Voyant. Werner Lambersy, lui, a décidé de ne pas déchanter, en nous offrant cette « suite zwanzique et folkloresque » que constitue Escaut ! Salut. Lire la suite

Le juste dosage de la parole

Un coup de coeur du Carnet

Daniel DE BRUYCKER, Neuvaines 1 à 3. Bruxelles, maelstrÖm, 2015, 230 p.

Sous le titre Neuvaines 1 à 3, Daniel De Bruycker signe non pas un simple « recueil » de poèmes, mais le premier volume d’une trilogie à l’architecture très élaborée. Chacune de ces trois premières « neuvaines », en effet, comporte neuf groupes, chaque groupe neuf poèmes, chaque poème neuf vers. Ici s’arrête la contrainte numérique, car la répartition en versets ou en strophes, quant à elle, est extrêmement variable : 4-1-4, 5-3-1, 4-4-1, 3-3-3, 1-7-1, 3-2-2-2, etc. : toutes les combinaisons possibles, semble-t-il, ont été utilisées. De plus, les vers de chaque poème présentent une longueur variable, tandis que rimes et assonances fonctionnent de manière aléatoire…  Bref, une discipline de fer règne du sommet de l’édifice jusqu’à un niveau structurel précis – mais, en-deçà, s’ouvre un espace de créativité verbale paradoxalement infini. À l’instar des jeux règlementés, tout le livre s’arc-boute sur cette tension entre Norme et Liberté, qui lui donne à la fois sa charpente et son unité, tout en préfigurant les propos qui vont s’y tenir. Lire la suite

Lové au coeur du livre

Un coup de coeur du Carnet

Werner LAMBERSY, In angulo cum libro, ill. de Diane de Bournazel, Paris, Al Manar, 2015, 51 p., 15€

L’œuvre de Werner Lambersy compte dans le paysage littéraire francophone ! Cinquante ans d’écriture et plus de soixante livres ont permis au poète d’emprunter de nombreuses voies sans pour autant entamer la cohérence des thèmes et des obsessions qui traverse chaque nouvelle publication. Celle que suit le dernier recueil publié aux éditions Al Manar est assurément intimiste. S’il fallait ranger le livre sur un rayon de la bibliothèque, il trouverait une place presque naturellement, comme par filiation, entre La flamme d’une chandelle de Gaston  Bachelard et les Microgrammes de Robert Walser dont l’auteur reprend une phrase en exergue. Lire la suite

De la poésie pour réenchanter la vie

Un coup de coeur du Carnet
Michel ZUMKIR

siriSi vous voulez goûter toute l’originalité et la saveur de cette anthologie de la poésie francophone, n’hésitez pas à sauter son introduction journalistique par trop franco-française. Vous pourriez vous décourager, rebrousser chemin et rater les routes buissonnières qu’emprunte le volume. Un volume convivial comme un festin où se partagent le vin, le pain, l’amour de la vie, le combat contre les injustices et la poésie. Où chacun.e des invités.e.s est introduit.e et entretenu.e par l’hôtesse de la soirée, la journaliste et écrivaine, Françoise Siri, avant qu’il/elle offre à la dégustation quelques textes de sa composition. Lire la suite

Lambersy : la poésie comme coup de sonde

Frédéric SAENEN

lambersy

Hubert Haddad le déclare dès l’entame de sa préface : « La poésie au fond ne s’éclaire que de ses propres interrogations et tout commentaire se trompe fatalement d’objet. »

Lire la suite