Archives de catégorie : Édités en Belgique

La littérature belge publiée en Belgique : toutes nos recensions de livres parus dans des maisons d’édition belges.

La partition argerichienne de Véronique Bergen

Un coup de cœur du Carnet

Véronique BERGEN, Martha Argerich. L’art des passages, Samsa, 2021, 18 €, ISBN : 978-2-87593-366-9

bergen martha argerichToute main qui frôle un piano, toute main qui écrit est veinée de bruissements, d’énigmes séculaires, de pulsations de nuit, de créatures insolites, de forêts de sensations. Seules les mains de Véronique Bergen pouvaient écrire un essai aussi merveilleux à propos de la pianiste Martha Argerich. Après la biographie d’Olivier Bellamy, Martha Argerich. L’art des passages est le premier essai consacré à la musicienne. N’étant pourtant pas musicologue, comme l’écrivaine le signale humblement elle-même au début de l’essai, Véronique Bergen approche l’univers de la pianiste d’une manière qui nous fait en douter. À la lecture de cet opus, l’on se risque même à avancer que les mains de l’écrivaine sont aussi familières du piano que du stylo… Continuer la lecture

Aux heureuses collectionneuses de cailloux et autre Jean Jardinier

Françoise LISON-LEROY et Matild GROS, De la terre dans mes poches, CotCotCot, coll. « Matière vivante», 2021, 20 p., 10,50 €, ISBN : 978-2-930941-31-8 
Françoise LISON-LEROY et Raphaël DECOSTER, Tous mes cailloux, CotCotCot, 2021, 44 p., 19,90 €, ISBN : 978-2-930941-32-5

lison leroy gros de la terre dans mes pochesUn grand carnet souple, Tous mes cailloux, un petit livret coloré, De la terre dans mes poches, et nous voilà plongés dans les sons et les odeurs des mots de Françoise Lison-Leroy accompagnés des dessins de Matild Gros et de Raphaël Decoster. Des univers graphiques entourant les poèmes de Françoise Lison-Leroy que l’on rencontre dans le catalogue de la maison d’édition Cotcotcot. La matière, terre, pierre et cailloux, est le sujet principal de ce premier livret et ce premier carnet entamant de nouvelles collections. Continuer la lecture

La femme qui marchait dans sa tête

Martine ROUHART, Les ailes battantes, préface de Philippe Remy-Wilkin, M.E.O., 2021, 64 p., 10 € / ePub : 6.49 €, ISBN : 9782807003057

rouhart les ailes battantesLe nouvel opus de Martine Rouhart se présente sous la forme d’un journal de bord divisé en vingt-trois tableaux. L’autrice nous y relate un fragment de sa vie réelle, lorsqu’elle a dû se battre contre un cancer il y a quelques années.

Habitée par la volonté de partager l’impartageable et d’écrire pour ne pas oublier, Martine Rouhart nous fait part de ses réflexions sur sa vie bouleversée suite à une retraite forcée chez elle. Alors que tout un chacun continue de vivre son quotidien, elle s’isole loin des bruits du monde afin de se retirer à l’intérieur de soi, là où les pensées et les émotions se bousculent, envisageant la maladie comme une chance de s’enrichir et de se recentrer sur l’essentiel. Continuer la lecture

Bagarre devant la discothèque

Patrick PARMENTIER, La trajectoire du papillon, Memory, 2021, 20 €, ISBN : 9782874133589

parmentier la trajectoire du papillonUne rixe à la sortie d’une boîte de nuit bruxelloise tourne mal. Une bande de jeunes a pris à partie un homme âgé mal fagoté qui passait par là. Bousculé malgré son air impassible qu’ils ont pris pour du dédain, l’homme s’est écroulé et il a été roué de coups de pieds. Il est laissé pour mort par la bande qui s’enfuit. Sergio, qui a donné le tempo de l’attaque, file vers son domicile et décide de disparaître. Véhiculé par un voisin, puis pris en charge par son oncle Alec, il trouve refuge dans une famille d’agriculteurs flamands qui le fait passer pour un neveu. Là, il attend de se faire oublier et apprend le travail de la ferme et le néerlandais. Continuer la lecture

Raconter hier pour patienter jusqu’à demain

Claire BORTOLIN, Moi, Roberta, Préface d’Alice on the Roof, Lamiroy, 2021, 114 p., 12 €, ISBN : 978-2-87595-538-8

bortolin moi robertaRoberta s’est fracturé le bassin sur le chemin menant à son jardin. La voilà immobilisée et, faute de pouvoir se débrouiller seule chez elle, pensionnaire de La Cerisaie, cette maison de repos dont le nom lui rappelle Tchekhov. Le séjour sera temporaire : trois semaines. Vingt-et-un jours. Assez pour avoir à tromper l’ennui, entre lecture et écriture.

 J’écrirai un peu chaque jour pour mieux traverser ce temps immobile, et mon carnet se refermera au jour 21.  Continuer la lecture

Récit d’une absence

Pascal GOFFAUX, La nostalgie de l’aile, photographies de Laurent Quillet, Esperluète, coll. « En toutes lettres », 2021, 72 p., 15 €, ISBN : 9782359841435

goffaux la nostalgie de l aileDes existences sont parfois marquées de nostalgies, de rendez-vous manqués, d’erreurs sur la personne. Pascal Goffaux propose un récit largement autobiographique où il remet en question sa présence au monde. Confession sans concessions qui nous tend le miroir de notre propre ancrage dans l’existence.

Ce livre, dont la couverture évoque d’emblée un effacement, commence sur un chapitre au titre évocateur : « Le désagrément d’être né ». Et les premières lignes confinent tout autant au constat sans appel, à une sorte d’auto-sabotage. Comme s’il y avait erreur sur la personne. Continuer la lecture

Vols de nuit

Pietro PIZZUTI, Qui a tué Amy Winehouse, Oiseaux de nuit, coll. “Rideaux rouges”, 2020, 96 p., 10 €, ISBN : 978-2-931101-19-3
Pietro PIZZUTI, Pop-corn, Oiseaux de nuit, coll. “Rideaux rouges”, 2020, 96 p., 10 €, ISBN : 978-2-931101-18-6

Les actrices et les acteurs sont les lucioles de nos scènes ; ils apparaissent, elles disparaissent et demeurent dans la mémoire du spectateur et des autres actrices et acteurs. Le souvenir d’une voix, le tremblement d’un geste, la présence d’un corps l’intonation singulière donnée à un mot, tout fait que le théâtre s’appuie sur une magie de la mémoire et de l’oubli conjoints. Continuer la lecture

Les étoiles ont de la chance

Jean JAUNIAUX, Julos Beaucarne. La poésie comme royaume, Lamiroy, coll. « L’article », 2021, 42 p., 4 € / ePub : 2 €, ISBN : 978-2-87595-516-6

jauniaux julos beaucarne la poesie comme royaumeJulos Beaucarne a pris son vélo pour l’arc-en-ciel et ses longs cheveux blancs font désormais au firmament, un filamenteux et élégant nuage. Le poète a inspiré et coloré plusieurs générations de son lumineux sourire. Le voici s’éparpillant pour toujours, disséminé à jamais dans autant de cœurs qu’il eut d’auditeurs, de lecteurs, de spectateurs. Auteur à la hauteur de Carême ou Prévert, il fit encore récemment sous la plume de Jean Jauniaux le sujet de la collection « L’article » aux Éditions Lamiroy. Continuer la lecture

Un fantastique en quête de centre

Bacary SARR, Imaginaire de l’insolite et problématique identitaire dans les lettres belges francophones. Un nouveau fantastique ?, Presses Universitaires de Liège, Série « Littératures », 2021, 140 p., 18 €, ISBN : 978-2-87562-283-9

sarr imaginaire de l'insoliteUne énième étude sur le fantastique belge ? Le sujet n’est-il pas rebattu ? Et des spécialistes de la carrure d’un Baronian ne se sont-ils pas assez exprimés sur la question pour qu’on puisse enfin considérer le terrain comme défriché, balisé, connu ? Le spécialiste en comparatisme dans le domaine francophone Bacary Sarr anticipe cette remarque en avertissant d’emblée que son étude ne fera intervenir nul bestiaire à cornes ou à canines et ne convoquera aucun esprit à coup de table tournante. Se démarquant en effet du « fantastique conventionnel », il privilégie celui « qui se fonde sur une perception intérieure particulière de la réalité ». Continuer la lecture

Italie-Belgique : 1-1

Lorenzo CECCHI,Comme un tango, préface Patrick Delperdange, Traverse, 2021, 285 p., 20 €, ISBN : 978-2-93078-339-0  

cecchi comme un tangoLes auteurs belges francophones issus des familles italiennes qui ont émigré en Belgique à la moitié du 20e siècle ont marqué notre patrimoine littéraire d’une empreinte forte. Ils nous ont donné des œuvres qui font désormais partie de notre bien commun et dont la valeur n’est plus à démontrer. Lorenzo Cecchi est au nombre de ceux-ci et le dixième ouvrage qu’il nous livre aujourd’hui, qui comporte deux parties distinctes,  y apporte une note spécifique. Continuer la lecture

Éric Brogniet : depuis la profondeur

Un coup de cœur du Carnet

Éric BROGNIET, Lumière du livre suivi de Rose noire, Taillis Pré, 2021, 18 €, ISBN : 978-2-87450-183-8

brogniet lumiere du livre suivi de rose noireViolence est innée au vivant
À la rose, son épine
À la dent, son tigre
Au pouvoir, son rameau insurrectionnel 

Nous entrons dans le recueil Lumière du livre suivi de Rose noire d’Éric Brogniet non comme on pousse les portes du sommeil, mais comme on repousse les frontières de la perception, comme on entre en initiation. La traversée du sens n’est pas immédiatement donnée : elle s’éprouve à chaque page qui nous tient, littéralement et métaphoriquement, en éveil. Continuer la lecture

Légende de là-bas et graphisme d’ici

Sylvain ALZIAL (auteur) et Loïc GAUME (illustrateur), L’île aux deux crabes, Versant sud, 2021, 40 p., 14,50 €, ISBN : 9782930938400

alzial et gaume l'ile aux deux crabesL’histoire de L’île aux deux crabes appartient à la tradition kanak et se transmettait originellement en iaaï (langue parlée à Ouvéa, comptant aujourd’hui un peu moins de quatre mille locuteurs). Au début de l’ouvrage, il est précisé que Françoise Ozanne-Rivierre, une linguiste spécialiste des langues et civilisations à tradition orale, l’a recueillie en Nouvelle-Calédonie à la fin des années 1980 de la bouche d’un certain Taï Waheo. Quelques décennies plus tard, Sylvain Alzial s’en empare et facilite son inscription, à travers les âges et au-delà des frontières, par le biais d’un conte amusant et plein de la sagesse de feu Madame Bouba. Continuer la lecture

On la nomme Bleue

Tarek ESSAKER, La Fille de la Rivière, MaelstrÖm, 2021, 102 p., 8 €, ISBN : 978-2-87505-404-3

Essaker la fille de la riviereLa Fille de la Rivière de Tarek Essaker figure désormais au catalogue de la jeune collection de poche de chez MaelstrÖm reEvolution : la collection Rootleg, qui promet à ses lecteurs « des racines-embryons de travaux en cours ou textes finis », autrement dit, « des radicaux livres ». Présenté comme étant un « texte fragmentaire et fragmenté », le long poème en prose qu’est La Fille de la Rivière dresse le portrait évanescent d’une femme pauvre et sauvage, sans terre ni âge.  

Cette femme, « on la nomme Bleue », mais aussi « Fille de la Rivière ». Elle finira d’ailleurs par vivre aux abords de la « rivière », lieu abstrait et lieu de passage, y mêlant sa vie et son être au point de fusionner avec la nature qui l’entoure : Continuer la lecture

Imperfectible finesse

Un coup de cœur du Carnet

Gwen GUÉGAN, Confidences, Chat polaire, 2021, 86 p., 12 €, ISBN : 978-2-931028-08-7

guegan confidencesUn titre tel que Confidences est sans danger, voire courant, mais il est intimement engagé, jamais innocent. D’autant que sur la couverture, un cœur noir aux traits clairs est mis sous cloche de verre et posé sur sa base rouge sang. Nulle doute que Gwen Guégan, bruxelloise de cœur et bretonne de corps, se montre ici sans peur et sans reproche, et frontale : toute de contrastes forts, de lignes nettes et limpides en noir et banc surtout, ou en trichromie tout au plus : noir, blanc et rouge ou bien noir, blanc et un turquoise profond. Continuer la lecture

Au-delà du réel

Jean LEMAÎTRE, Le vrai Christophe Colomb, Jourdan, 2021, 239 p., 19,90 €, ISBN : 978-2-87466-665-0

lemaitre le vrai christophe colomb« Peut-on revendiquer le titre de journaliste en restant dans sa bulle, sans avoir éprouvé sa qualité de citoyen du monde, sans capacité d’empathie avec les populations en souffrance ?» Max, un journaliste à la retraite (un autoportrait de l’auteur ?), a de la suite dans les idées. Ayant développé un lien intime avec l’Alentejo, une région méridionale du Portugal, il décide de réaliser un vieux rêve et de gratter sous le vernis d’une légende croisée des années plus tôt dans l’un de ses villages, Cuba : Christophe Colomb, le Découvreur, y serait né, à l’encontre de tout ce qui se lit dans les livres depuis des siècles. Continuer la lecture

Un projet romanesque hors-pair

Le tapis volant de Patrick Deville. Entretien sur l’écriture avec Pascaline David, Seuil et Diagonale, coll. « Grands entretiens », 2021, 193 p., 18 €, ISBN : 978-2-02-149067-1

david le tapis volant de patrick devilleAprès Jérôme Ferrari et Laurent Mauvignier, c’est avec Patrick Deville que Pascaline David s’entretient à propos de la création romanesque. Le but déclaré est de nature pédagogique : aider les jeunes écrivains à s’orienter et à progresser en bénéficiant de l’expérience d’un auteur confirmé. Le résultat du dialogue, cependant, va bien au-delà. Au fil d’un questions-réponses adroitement mené se découvrent certes un savoir-faire et ses rouages délicats, mais aussi différents traits de la personnalité interviewée, l’enchainement des espoirs, déceptions et réussites, la complexe relation entre l’écrivain et l’éditeur – sans oublier, au-delà de tout ceci, la nature profonde du travail littéraire. Continuer la lecture