Archives par étiquette : Veronika Mabardi

Michèle Fabien. Soulèvement des corps

Un coup de cœur du Carnet

Michèle FABIEN, Jocaste, Claire Lacombe, Berty Albrecht, postface de Veronika Mabardi,  Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 176 p., 9 €, ISBN : 978-2-87568-403-5

Michèle Fabien, JocasteJocaste, Claire Lacombe, Berty Albrecht… trois femmes que Michèle Fabien arrache au silence, celui de l’Histoire des hommes, des vainqueurs, trois femmes dont elle porte la voix comme un flambeau éclairant les passions humaines et les mythes, la roue du temps et l’avènement du nouveau. Dramaturge, femme de théâtre qui participa à l’aventure de l’Ensemble Théâtral Mobile, figure majeure du Jeune Théâtre belge dans les années 1970-1990, traductrice du théâtre de Pasolini, Michèle Fabien (1945-1999) est l’auteure d’une œuvre ardente qui a renouvelé la scène du théâtre. Saluons Espace Nord de poursuivre l’entreprise d’édition des pièces de Michèle Fabien. Après Charlotte, Sara Z. et Notre Sade accompagné d’une précieuse lecture de Marc Quaghebeur, ce volume remarquablement postfacé par Veronika Mabardi réunit trois textes qui réinterrogent l’espace de la représentation, l’émergence d’un corps porté par la lettre et la réappropriation d’une vie, d’une parole, d’un nom, d’un sens. Continuer la lecture

Les prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles : les photos

Les prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été remis le 14 mai au Théâtre royal du Parc. Ils récompensent Pierre Noël (prix de la première oeuvre en langue régionale), Roland Thibeau (prix triennal d’écriture dramatique en langue régionale), Henri de Meeûs (prix de la première oeuvre en langue française), Veronika Mabardi (prix triennal d’écriture dramatique en langue française) et Thomas Lavachery (grand prix triennal de littérature de jeunesse). Découvrez la remise des prix en images.


Lire aussi : le palmarès des prix littéraires de la FWB


Continuer la lecture

Prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles : le palmarès

La Fédération Wallonie-Bruxelles a remis ses prix littéraires le 14 mai 2018 au Théâtre royal du Parc. Cinq prix ont été décernés, couvrant les domaines de la littérature générale et de la littérature pour la jeunesse, de la littérature en langue française et de la littérature en langue régionale. Continuer la lecture

Prix de littérature de la Ville de Tournai

mabardi-photoLe Prix triennal de littérature française de la Ville de Tournai est attribué à Veronika Mabardi pour son roman Les Cerfs, paru aux éditions Esperluète et illustré par Alexandra Duprez. 

Le prix sera remis à la lauréate le 25 novembre à 18h30 au Musée des Beaux-Arts de Tournai.  Continuer la lecture

Tiens bon la barre, matelot !

Un coup de coeur du Carnet

Veronika MABARDI, Adèle, Lansman, 2016, 42 p., 10 €   ISBN : 978-2-8071-0112-8

mabardiAdèle revient dans le village de pêcheurs de sa grand-mère Maria, là où elle a passé toutes ses vacances scolaires. Ce village a vu naître tous ses jeux d’enfant, ainsi que cette infaillible relation entre une vieille femme et sa petite-fille. Ce village est aujourd’hui déserté de ses pêcheurs et de ses âmes, la ville les ayant tous appelés. Adèle ne sait plus très bien où elle en est. Un homme, Nicolas, traîne dans sa tête. Le fruit de leur amour grandit dans son ventre. Doit-elle garder ce petit être alors qu’elle ne rêve que de partir en mer ? De mener une vie d’aventurière à travers vents et marées comme son héroïne d’enfance, la pirate Anne Bonny ? Après tout, les femmes n’ont peut-être pas leur place parmi les matelots. Et que faire de Nicolas ? L’attendrait-il tout en dessinant le fil des jours comme Pénélope cousait en attendant Ulysse ? Lui-même n’est-il pas tout aussi perdu depuis qu’il a rencontré sur les routes des naufragés de la vie ? Adèle cherche des réponses auprès de sa « Maria de la mer », aujourd’hui disparue, ainsi qu’auprès de La Vagabonde, l’épave de son grand-père René. Les fantômes de la vieille femme et du vaillant navire sont omniprésents. Continuer la lecture