Les prix littéraires de la rentrée 2018 : le récapitulatif

Antoine Wauters

Antoine Wauters

Période de profusion éditoriale, la rentrée littéraire est aussi la saison des récompenses. Les « grands » prix seront décernés en novembre et décembre, mais leurs premières sélections sont déjà connues. D’autres jurys ont quant à eux déjà livré leur verdict. À mi-parcours, petit récapitulatif de la présence des auteurs belges dans les prix de Belgique et d’ailleurs.

Les lauréat-e-s 

Prix première plume : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste)
Prix du roman Fnac : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste)
Prix Atomium de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Aurélie William Levaux pour l’ensemble de son œuvre
Prix Atomium de Bruxelles : Delphine et Anaële Hermans (La ballade des dangereuses, La boîte à bulles)
Prix Atomium de la bande dessinée citoyenne : Zidrou et Aimée de Jongh (L’obsolescence programmée de nos sentiments, Dargaud)
Prix de l’Académie des littératures 1900-1950 : Marc Quaghebeur (Histoire, forme et sens en littérature. La Belgique francophone t. 2, Peter Lang)
Prix Filigranes : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste)
Prix Révélation ADAGP/Quai des bulles : Aniss El Hamouri (Comme un frisson, Vide cocagne)
Prix de la Vocation, catégorie poésie : Célestin de Meeus (Cadastes, inédit, à paraître aux éditions Cheyne)
Bourse de la découverte de la Fondation Prince Pierre de Monaco : Sébastien Ministru (Apprendre à lire, Grasset)
Prix des cinq continents de la Francophonie : Jean-Marc Turine (La Théo des fleuves, Esperluète)
Prix Gauchez-Philippot : Daniel Charneux (Si près de l’aurore, Luce Wilquin)

Les finalistes de prix en cours

Prix du livre européen : Jean-Pierre Orban (Toutes les îles et l’océan, Mercure de France), Grégoire Polet (Tous, Gallimard), Eric-Emmanuel Schmitt (Madame Pylinska et le secret de Chopin, Albin Michel)
Prix Renaudot (2e sélection) : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste)
Prix Saga Café : Bernard Antoine (Pur et nu, Murmure des soirs) et André Lalieux (Les bienheureuses, éditions du Basson)
Prix Décembre : Antoine Wauters (Pense aux pierres sous tes pas, Verdier)
Prix du Style : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste)
Prix Ouest France – Quai des bulles : Zidrou (Emma G. Wildford, éditions Soleil, avec Edith)
Prix Guillaume Apollinaire : William Cliff (Matières fermées, Table ronde)
Prix Sabam du meilleur livre belge francophone des deux dernières années : Barbara Abel (Je t’aime, Belfond), Maxime Benoit-Jeannin (Brouillards de guerre, Samsa) , Michel Claise (Cobre (cuivre), Luce Wilquin) et Philippe Remy-Wilkin (Lumières dans les ténèbres, Samsa)
Prix Hors concours : Luc Fivet (Anonyme, Le ver à soie)
Prix CoPo : Lisette Lombé (Black Words, Arbre à paroles)
Prix des Libraires en Seine : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste) et Antoine Wauters (Pense aux pierres sous tes pas, Verdier)
Prix Révélation de la SGDL : In Koli Jean Bofane (La Belle de Casa, Actes Sud)
Prix Mémorable : Neel Doff (Jours de famine et de détresse, L’échappée)

Les finalistes non-lauréat-e-s

Prix Stanislas : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste) – lauréate : Esther-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)
Prix envoyé par la poste : Adeline Dieudonné (La vraie vie, L’Iconoclaste) – lauréate : Pauline Delabroy-Allard pour Ça raconte Sarah (Minuit)
Prix du roman Fnac : Emmanuelle Pirotte (Loup et les hommes, Cherche midi) – lauréate : Adeline Dieudonné pour La vraie vie (L’Iconoclaste)
Prix Senghor du premier roman : Myriam Leroy (Ariane, Don Quichotte) et Odile d’Oultremont (Les déraisons, L’Observatoire) – lauréat : Francis Tabouret pour Traversée (POL)
Prix des libraires de Nancy – Le Point : Emmanuelle Pirotte (Loup et les hommes, Cherche midi) – lauréate : Pauline Delabroy-Allard pour Ça raconte Sarah (Minuit)
Prix littéraire Paris-Liège : Jean-Jacques Amy (La bête rode encore. Essai sur l’incitation à la haine, CAL), François De Smet (Lost Ego, Presses universitaires de France) et Éric Toussaint (Le système dette : histoire des dettes souveraines et de leur répudiation, Les liens qui libèrent) – lauréat : Frédéric Gros pour Désobéir (Albin Michel)
Prix Filigranes : In Koli Jean Bofane (La Belle de Casa, Actes Sud) et Vincent Engel (Maramisa, Les Escales) – lauréate : Adeline Dieudonné pour La vraie vie (L’Iconoclaste)
Prix Blù Jean-Marc Roberts : Antoine Wauters (Pense aux pierres sous tes pas, Verdier) – lauréat : Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux (Actes Sud)
Prix Goncourt : Adeline Dieudonné  (La vraie vie, L’Iconoclaste) – sélection en cours, Adeline Dieudonné ne figure pas dans la deuxième sélection
Prix des cinq continents de la francophonie :  Viktor Lazlo (Les passagers du siècle, Grasset) – lauréat : Jean-Marc Turine pour La Théo des fleuves (Esperluète)
Prix du Style : In Koli Jean Bofane (La Belle de Casa, Actes Sud) – sélection en cours, In Koli Jean Bofane ne figure pas dans la deuxième sélection
Prix Charles Exbrayat : Armel Job (Une femme que j’aimais, Robert Laffont) – lauréate : Gaëlle Josse pour Une longue impatience (Noir sur blanc)