Archives par étiquette : Eva Kavian

Rebonds, pour accompagner les ados dans la lecture

Rebonds

Rebonds propose aux enseignants, bibliothécaires et à tous les adultes intéressés une sélection de livres accessibles aux ados et des fiches pour accompagner la lecture. Pour un parcours original dans la littérature belge d’aujourd’hui. Continuer la lecture

L’insoutenable inconscience des jeunes

Eva KAVIAN, La vie devant nous, Mijade., 2020, 148 p., 7 €, ISBN : 978-2874231216

Avec La vie devant nous, Eva Kavian nous livre un récit polyphonique d’une bande de copains. L’histoire se déroule en une soirée où rien ne se passera comme prévu, où l’on peut même dire que tout va basculer.

Chaque chapitre fait part d’un monologue d’un personnage qui parle en « je » et le plus souvent en « tu ». Il s’adresse à un autre héros de la bande et c’est petit à petit que le lecteur tisse les fils de l’histoire et comprend qui est qui et le type de lien entre le personnage et les autres. Continuer la lecture

Quand le secret explose…

Eva KAVIAN, Tu es si belle, Oskar, 2019, 46 p., 9,95 €, ISBN : 979-1021406919

La narratrice, Jeanne (14 ans) reçoit un message mystérieux de sa sœur Flora (18 ans) : « Je te libère de notre secret ». Son intuition lui dit que c’est important, elle se rend alors au studio où vit sa sœur pour s’assurer que tout va bien : là-bas, elle découvre Flora étendue sur son lit. Elle a avalé beaucoup de médicaments et a écrit sur le mur avec son propre sang « Tu es si belle ». Continuer la lecture

« Mais alors, avant d’être ensemble, qu’avions-nous vu ? »

Un coup de cœur du Carnet

Eva KAVIAN, L’homme que j’aime, Carnets du Dessert de Lune, 2019, 66 p., 12 €, ISBN : 978-2930607597

Eva Kavian est une autrice qui touche à tous les genres, écrit pour tous les âges et anime des ateliers d’écriture. Poésies, road-movie mésolithique, manuel pour apprenti écrivain, romans pour enfants ou adolescents, souvent elle invente des vies à ses personnages. Parfois, elle raconte la sienne. Continuer la lecture

Le top 3 de Natacha Wallez

La suite de notre rétrospective de l’année. Aujourd’hui : le choix de Natacha Wallez.


Lire aussi : la fiche de Natacha Wallez


Continuer la lecture

La vie d’artiste. Entre liberté et asservissement

Christine VAN ACKER, La dernière convocation, Cactus Inébranlable, 2017, 60 p., 5 €, ISBN : 978-2-930659-63-3

van acker la derniere convocation.jpgOn est en avril 2017. Au fonctionnaire chargé de contrôler si elle est suffisamment active dans sa recherche d’emploi, Christine Van Acker remet une lettre. Un brûlot plutôt. Doux et amer. Ironique. Où elle signifie qu’elle en a soupé de se soumettre aux diktats d’une administration la réduisant à une étiquette : demandeuse d’emploi. Une administration qui n’a que faire de Christine Van Acker en tant que que personne et de ce qu’est réellement son boulot d’artiste. Une administration qui réduit à peau de chagrin tout qui, un jour, est confronté au vaste complexe des réglementations en tout genre. Continuer la lecture

Chasse, pêche et libido débridée au mésolithique

Eva KAVIAN, L’homme que les chiens aimaient, Onlit, 2016, 130 p, 14 €/ePub : 6.99 €   ISBN : 978-2-87560-084-4

kavian-onlitQuand Galère apprend qu’il a perdu son travail, il est sonné. Normal. Le temps d’emballer ses affaires et le voilà parti. Cherchera-t-il à trouver un autre job ? Non, Galère préfère s’adonner aux joies du voyage et du chômage longue durée. C’est que, en cette fin de période mésolithique, les espaces à découvrir sont vastes. En l’absence de carte topographique ou de GPS, notre préhistorique protagoniste suit les cours d’eau et développe son sens de l’orientation. Continuer la lecture

Bourses de la Sabam

La Sabam a attribué ses deux premières bourses littéraires de 2016. Les dossiers de candidature ont été examinés par la commission des bourses littéraires de la Sabam, composée de Barbara Abel, Christian Libens, Philippe Rémy-Wilkin, Éric Russon, et Xavier Vanvaerenbergh. Continuer la lecture

Quand subtilité et pudeur se côtoient…

Eva KAVIAN, Le frère de Simone, Paris, Oskar Jeunesse, 2015, 176 p.


kavianSimone a 18 ans, est orpheline et doit élever Fred, son petit frère de 4 ans. Pas facile lorsqu’on débarque dans une bourgade huppée, aisée. Pour terminer son cycle d’enseignement secondaire, Simone a décidé de se donner les moyens, et pour s’assurer un bel avenir, ce sera donc la débrouille, le bon plan, jusqu’à finalement s’intégrer dans ce drôle de petit monde qui l’entoure et trouver des amis sur qui compter.
Continuer la lecture

Avec les misérables

Eva KAVIAN, Je n’ai rien vu venir, Neufchâteau, Weyrich, coll. « Plumes du coq », 2015, 128 p., 13 €/ePub : 9.99 €   ISBN : 9782874893254

kavianLa grande précarité est longtemps restée une composante laissée à l’écart du monde littéraire. Sans doute en raison de la méconnaissance de cette réalité singulière et complexe. Force est de constater que c’est de moins en moins le cas. Notre compatriote Patrick Declercq avait donné le ton en 2001 en publiant Les naufragés (collection Terre humaine, Plon) dans lequel il décrivait l’univers des clochards parisiens. Et tout récemment, Xavier Deutsch  nous a livré un récit (Vingt centimes, Couleur livres, 2015) qui aborde aussi cette réalité au travers du destin d’un personnage. Continuer la lecture

Les Parlantes, aussi en été

LESTIVAL_2015-1A Tournai, à Liège, à Bruxelles, à Namur ou à Bastogne, les Parlantes proposent cet été un programme de découvertes littéraires de nos régions. Avec parmi bien d’autres Armel Job, Eva Kavian ou encore Caroline Lamarche.  Continuer la lecture

Au bonheur des dames


Eva KAVIAN, Le trésor d’Hugo Doigny,  Bruxelles, Luc Pire, 2015, 135 p., 10 €/ePub : 6.49€

kavianC’est au cœur de Namur que l’auteure malonnoise Eva Kavian transporte le lecteur. On y suit Hugo, historien n’ayant jamais obtenu le moindre diplôme, passionné de sa ville et de lecture et guide saisonnier depuis cinq ans à la majestueuse Citadelle. Mais Le Trésor d’Hugo Doigny, c’est aussi l’histoire de femmes, de beaucoup de femmes ! Il y a d’abord Charlotte, ensuite Vinciane, Laetitia, Ginette, Brigitte et enfin Axelle. Leur point commun : toutes sont tristes, seules ou abandonnées par leur mari. Continuer la lecture