Archives de catégorie : numérique

Solitudes en mode survie

Gabrielle LEVY, Au rendez-vous des insomniaques, Lattès, 2019, 269 p., 18,90 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 978-2-7096-6341-0

Nous entrons dans l’univers de cinq personnages qui se rencontrent pour la première fois dans des réunions de thérapie collective pour soigner leurs insomnies. Il y a Claire, une correctrice de romans bas de gamme qui vient sous la pression de son mari ; Michèle, une professeure en Lettres pensionnée qui nettoie une église pendant la nuit ; Jacques, un psychiatre shooté aux somnifères ; Lena, une étudiante en secrétariat habillée et maquillée comme une geisha ; enfin, Hervé, un comptable zélé dans une agence de communication. Continuer la lecture

Maux d’enfants, tourments de parents

Natalie DAVID-WEILL, Bon à rien, Robert Laffont, 2018, 355 p., 20 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 978-2-221-19575-8

Grégoire est astrophysicien, Charlotte est ophtalmologue. C’est dire s’ils mesurent l’importance des études dans le parcours d’une personne et combien leur désarroi est grand lorsque leur fils Félix donne des signes évidents de faiblesses scolaires. Ses notes se dégradent, les remarques des professeurs se suivent et se ressemblent, mettant en évidence sa distraction, son manque de travail et ses mauvais résultats. Comble de l’humiliation : les parents sont convoqués par la directrice de cette école secondaire huppée qui leur conseille dès à présent de réfléchir à l’inscrire ailleurs l’année scolaire prochaine.

Continuer la lecture

Des solitudes à consoler

Marie France VERSAILLES, Trop de choses à se dire, Quadrature, 2019, 140 p., 16 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 9782930538907

Après un premier recueil de nouvelles chez Quadrature en 2010 (À l’ombre de la fête) et un roman chez Luce Wilquin en 2012 (Sur la pointe des mots), Marie France Versailles revient, chez Quadrature, avec Trop de choses à se dire – où l’on retrouve cette conscience et certitude, depuis toujours chez l’autrice, que cela ait été dans sa profession de psychologue et journaliste ou dans son travail d’écriture, que les mots, quelle que soit leur fragilité, sont nos outils essentiels pour comprendre et soigner, pour transmettre et consoler, tisser les liens de la vie et aimer. Continuer la lecture

Le Seigneur des Esprits

Patrick MEURICE, Khan Tengri, Un conte de la vie à l’endroit, Academia, coll. « Livres libres », 2018, 112 p., 13€ / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-8061-0427-4

Avec son roman Khan Tengri. Un conte de la vie à l’endroit, Patrick Meurice nous emmène dans un royaume imaginaire.

Simon Landresys, un fonctionnaire belge, est envoyé en mission au Khan-Tengri, un royaume d’Asie centrale, situé entre le Kirghizstan et la Chine, et dominé par un massif montagneux. Ce royaume emprunte son nom à la montagne qui le surplombe à plus de 7.000 mètres d’altitude. Ce petit état a vu le jour suite au démantèlement de l’Union soviétique. Il est dirigé par un monarque à plein pouvoirs et bénéficie d’aides européennes. Simon doit aider l’administration de Khan-Tengri à se réorganiser et à moderniser sa bureaucratie. L’agent belge entreprendra quatre missions à Inylchek, la capitale et seule ville du royaume, située à plus de 4000 mètres d’altitude et accessible seulement en hélicoptère. Ce lieu, en principe peu hospitalier, regorge toutefois de richesses et de services. Continuer la lecture

La liste d’Hermine : entre train et tram

Bernard TIRTIAUXL’ombre portée, Lattès, 2019, 200 p., 16 € / ePub : 10.99 €, ISBN : 978-2709663465

Dans son nouveau livre, L’ombre portée, paru en janvier dernier chez Jean-Claude Lattès, Bernard Tirtiaux s’inscrit dans l’histoire de sa famille paternelle,  comme héritier du domaine de Martinrou qu’il a racheté et patiemment autant qu’obstinément rebâti, reconverti.  On y trouve toute la trame de sa vie de bâtisseur, d’artisan, d’écrivain et d’homme de théâtre.  Au fil des pages, l’auteur se raconte dans la lignée de son grand-père et de son père, qui ont en quelque sorte préfiguré les grandes options  de sa vie, en construisant l’un une chapelle en 1938, là où le jeune Bernard posera ses premiers vitraux en 1968 et ensuite une rosace en lames de verre en 1998, l’autre une nouvelle laiterie pour la ferme,  qui deviendra l’atelier du futur maître-verrier. Continuer la lecture

« Sam tu es indicible »

Christophe GHISLAIN, Sam, Albin Michel, 2019, 391 p., 21,50 € / ePub : 14,99 €, ISBN : 978-2-226-43619-1

Il y a des mots que l’on peine à trouver. Ceux dont on croit qu’ils n’existent plus. Dans un de ses poèmes Walt Whitman évoquait un dictionnaire des mots inaccessibles ; aujourd’hui j’y cherche ceux pour te parler. Ça commencerait par Sam et ne serait suivi d’aucune virgule, ça fuserait, ça serait cinglant, plus affûté qu’une lame d’acier et aussi droit et clair. 

Sam, c’est le récit livré par Jerry, un trentenaire qu’un beau matin d’octobre Sam, sa compagne, a planté là, sans mot dire. Frappé de plein fouet par ce départ, il doit faire face au manque, vivre avec lui ; tout comme son fils, Tobias. Un tête-à-tête avec un fiston de cinq ans qui les laisse seuls, en prise avec l’absence. Jusqu’au jour où il décide de tout plaquer, saute dans sa Honda déglinguée et file chercher son petit : « Tobias s’est approché. A vu les sacs sur la banquette arrière et a demandé On va où ? Je lui ai répondu : On va chercher maman. ». Destination : « Sluttenavverden », le toponyme livré par Sam lors de son premier et dernier coup de fil, là où elle est allée. « Slutten av verden », le bout du monde. Débute alors un long voyage, un périple sans fin dans les fjords, les rivières glacées, sur les sols fragiles glacés, dans les tourbillons enneigés, les plaines de la toundra. Continuer la lecture

Petits cœurs assoiffés d’amour cherchent éperdument à exister

Un coup de cœur du Carnet

Alia CARDYN, L’envol, Charleston, 2019, 333 p., 18 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-36812-345-4

Tous les 27 juillet, Barnabé Quills organise une fête magnifique dans sa propriété au bord de l’océan. Chaque année, c’est l’émoi dans la petite ville de Black, où les invités se préparent dès le matin pour la soirée qui est désormais the place to be. Cette année, alors que les feux d’artifice s’épanouissent dans le ciel, Théa Vogue, dix-huit ans, saute de la falaise devant tout le monde.

Continuer la lecture