Archives par étiquette : Amélie Dewez

Nos vies comme un bonbon Napoléon

Vincent RAHIR, La beauté sûre de nos vies, Academia, coll. « Littératures », 2020, 224 p., 20 € / ePub : 14.99 €, ISBN : 978-2806105394

Littératures une collection de fictions belges apparue en 2013 au sein des Éditions Academia. Fondée en 1987, cette maison d’édition a tout d’abord développé des collections de sciences humaines universitaires. Avec Littératures notamment, la maison accueille désormais récits, romans, nouvelles d’autrices et auteurs francophones de Belgique. « L’objectif est de donner vie à des textes d’auteurs débutants ou confirmés, des textes variés et de qualité », nous explique Sidonie Maissin, responsable des relations publiques et commerciales pour les éditions Academia. Continuer la lecture

Le plaisir (de fabriquer) des images

Pierre STIVAL, Une caravane attachée à une Ford Taunus, roman à haut potentiel poétique, Cactus inébranlable, coll. « Cactus poche », 2020, 102 p., 10 €, ISBN : 978-2-39049-016-6

stival une caravane attachée a une ford taunusAvec Une caravane attachée à une Ford Taunus, l’auteur tournaisien Pierre Stival signe un premier roman.
Roman ?
Oui.
Hybride, certes, comme l’indique le sous-titre roman à haut potentiel poétique, mais roman tout de même.
Les éditions du Cactus inébranlable (l’éditeur qui gratte et qui pique, comme elles le rappellent sur leur site) ont pour ligne éditoriale le texte court, la nano-fiction, le fragment. Le sous-titre roman à haut potentiel poétique vient rappeler ce ton/cette brièveté, des fois que le lecteur oublierait qu’il va plonger dans un inclassable. Un objet littéraire non identifié tout à la fois roman poétique et long poème en prose. Continuer la lecture

Quand la transition écologique va de pair avec la transition intérieure

Géraldine REMY, Qui veut la peau de la licorne ?, Ker, coll. « Témoins du monde », 2020, 279 p., 18 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-87586-275-4

géraldine remy qui veut la peau de la licorneEn 2018, Géraldine Remy nous faisait découvrir les licornes dans son premier livre Les secrets de la licorne. On y apprenait que dans le contexte de transition écologique, ce cheval fabuleux avec sa corne unique au milieu du front représente toute personne qui cherche à consommer (et vivre) différemment. Dans son nouveau livre Qui veut la peau de la licorne ?, on retrouve l’unicorne (alias Géraldine, la comparaison s’arrête là) pour un témoignage juste, franc, empreint d’autodérision où Géraldine raconte quel genre de parcours – initiatique – elle a traversé pour passer de l’écoanxiété à la résilience intérieure. Continuer la lecture