Archives par étiquette : Myriam Watthee-Delmotte

L’expérience littéraire face à la mort

Myriam WATTHEE-DELMOTTE, Dépasser la mort. L’agir de la littérature, Actes Sud, 2019, 272 p., 21 €, ISBN : 978-2-330-11804-4

« Je suis juste quelqu’un qui, comme nous tous, a vu s’effondrer la falaise juste à côté de soi, qui a tremblé au bord du gouffre, et qui a échappé au vertige parce qu’un, puis deux, puis un grand nombre d’écrivains lui ont pris la main pour le tirer en arrière. Venez, je vous précède et je les suis. »

En ouverture de son dernier livre, Myriam Watthee-Delmotte nous fait la confidence du suicide d’un ami, André, dont la mort à quarante ans a provoqué le séisme intime dans lequel nous plonge la disparition des êtres chers. Ce bouleversement laisse sans voix et sans mots ceux qui, au contraire de Myriam Watthee-Delmotte, n’ont pas exploré les voies de résilience que la littérature nous ouvre et dont l’auteure de Dépasser la mort nous propose ici quelques titres choisis dans sa bibliothèque. Celle qui a créé le Centre de Recherche sur l’Imaginaire à l’Université catholique de Louvain a élargi le champ du littéraire à celui de la musique : son livre nous propose un accompagnement musical sélectionné dans le catalogue du label Cypres, et disponible en écoute libre sur le site de l’éditeur musical.

Continuer la lecture

Henry Bauchau hypermédiatique

Henry Bauchau

Dans le prolongement du colloque « Henry Bauchau, le don d’intériorité » et de l’exposition « Henry Bauchau, l’épreuve du temps », le musée royal de Mariemont publie Henry Bauchau, l’épreuve du temps (1913-2012), premier numéro de sa collection « Les digitales ». Continuer la lecture

Le mythe, fil d’Ariane

Metka ZUPANČIČ (dir.), La Mythocritique contemporaine au féminin. Dialogue entre théorie et pratique, Éditions Karthala, collection « Lettres du Sud », 2016, 180 p., 19€/ePub : 14.99 €

zupancicLes mythes sont au cœur de l’humain. Ils marquent notre (in)conscient, tant dans la singularité que dans la collectivité. Certaines figures emblématiques, issues des récits anciens, ont traversé les époques, et se voient donc sans cesse réactivées, refaçonnées, revisitées, notamment en littérature. Rien d’étonnant dès lors que leur permanence et leur transformation stimulent également des réflexions plus théoriques, à l’instar du recueil d’articles La Mythocritique contemporaine au féminin. Continuer la lecture

« La poésie est le réel absolu »

Francine GHYSEN

lekeucheS’entretenant avec Myriam Watthee-Delmotte, en ouverture du numéro de la revue Nu(e) qui lui est dédié, Philippe Lekeuche embrasse ainsi sa conception de la poésie, ancrée au plus profond de son être, de sa vie :

Pas de poésie sans amour (donc sans solitude), sans art et sans folie. Et la poésie doit aussi perpétuellement se débrouiller avec ce reste de sexualité qui échappe à toute sublimation. Pour moi, je le dis humblement, la poésie est mon risque suprême, elle me pose la question qui me taraude douloureusement : « Qu’est-ce que l’amour, lui-même divisé en ses multiples figures ? ». Continuer la lecture