Archives par étiquette : Paul Colize

Sur un air d’opéra

Paul COLIZE, Un jour comme les autres, HC éditions, 2019, 448 p., 19 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-35720-462-1

Paul Colize, roman après roman, aménage son terrain de jeu, complète la carte, ajoute des villes, des lacs, des appartements, des caches et des labyrinthes. Chaque polar est le jouet raffiné et précis que Paul Colize dispose dans l’espace laissé par ses polars précédents. Il écrit comme on collectionne. Et si le lecteur se délecte toujours, c’est aussi parce que l’auteur s’amuse.

Continuer la lecture

Boulevard du polar, un festival international transmédia à Bruxelles

boulevard du polarAprès une « édition 0 » à la Bourse, Boulevard du polar revient du 16 au 18 juin et pose cette fois ses valises à l’atelier Coppens. Au programme : trois jours de fête et de rencontres autour d’un genre, le polar, et ses déclinaisons littéraires, cinématographiques, musicales, télévisuelles … C’est que le jeune festival revendique sa dimension « transmédia ». Continuer la lecture

Ces jours où tout bascule…

Paul COLIZE, Zanzara, Fleuve Editions, coll. « Fleuve noir », 2017, 320 p., 19,50 €/ePub : 13.99 €, ISBN : 9782265099388

colize zanzaraJournaliste web au Soir, Frédéric – Fred – Peeters, 28 ans, est de ces types qui ont besoin de sensations fortes pour se sentir vivants… Borderline et hyperactif, il est l’image même de l’antihéros : vie nocturne trépidante, alcool, sexe, paris, défis aussi dangereux qu’absurdes forment son lot quotidien. Côté relations, le tableau n’est guère plus réjouissant. Entre Camille, sa petite amie mariée de laquelle il attend plus qu’elle ne veut bien lui donner, un père qui l’ignore totalement, et une mère tiraillée entre son dévouement pour l’un et son amour pour l’autre, Fred est tout ce qu’il y a de plus tourmenté. Puis en filigrane, un drame personnel, qu’on devine ancien, sans qu’on en soupçonne encore la noirceur, sans qu’on en perçoive les implications, révélé par bribes, tels des indices distillés ci et là dans le récit à mesure que l’on découvre l’existence de Greg et qu’on entrevoit un traumatisme. Continuer la lecture

Prix Arsène Lupin pour Paul Colize

colizePaul Colize a reçu le Prix Arsène Lupin 2016 pour son roman Concerto pour quatre mains (Fleuve éditions). 

Le Prix Arsène Lupin du meilleur roman policier a été créé, en 2006, sous le patronage d’Alain Decaux de l’Académie française et sur l’initiative de l’Association du Clos Arsène Lupin. Il récompense une œuvre de fiction qui se distingue par son originalité dans le domaine de la littérature policière et qui perpétue l’esprit de Maurice Leblanc. Il est remis au Clos Lupin, demeure de Maurice Leblanc à Etretat. Continuer la lecture

Barbara Abel et Kitty Crowther sur les chemins de l’angoisse

nuits d'encrePour sa 23e édition, le festival Les nuits d’encre invite à lire et à découvrir des auteurs du 1er au 31 mars 2016 dans des lieux qui favorisent la rencontre, partout en Brabant wallon. La thématique de cette année : Les chemins de l’angoisse. Continuer la lecture

Suivre la partition

Un coup de coeur du Carnet

Paul COLIZE, Concerto pour quatre mains, Paris, Fleuve Noir, 2015, 480 p., 19,90 €/ePub : 13,99 €

Un homme sort de prison. On comprend que c’était un prisonnier important. Les journalistes l’attendent. On lui demande : « Que comptez-vous faire maintenant ? » Et il répond : « Entrer dans la légende ». Cet homme, c’est Franck Jammet, un pianiste doué et un braqueur génial, converti à la criminalité par un incident qui survint alors qu’il était enfant de chœur. « Entrer dans la légende » : bien entendu, moins d’un an après sa libération, a lieu « le braquage du siècle », un fourgon contenant des dizaines de millions de dollars en diamants dans l’enceinte de l’aéroport de Zaventem, trois minutes, aucun coup de feu. Franck Jammet est le suspect tout désigné. Continuer la lecture